Home Société Afrique Humanité > 130 migrants en mer: Le silence complice des pays africains .
Afrique - 25 avril 2021

Humanité > 130 migrants en mer: Le silence complice des pays africains .

130 migrants meurent en mer, pendant deux jours ils imploraient de l’aide mais rien n’a été fait . La révélation choque .

 »ce sont des personnes, ce sont des vies humaines qui ont pendant deux journées entières vainement imploré de l’aide. Une aide qui n’est pas arrivée  » l’horreur choque le pape François qui n’a pas manqué de prendre immédiatement la parole alors que continuent de mourir lors de ces voyages dramatiques des centaines et milliers d’africains sour le regard sans compassion de l’ autre côté de la mer.

En silence , ils sont partis ils était 130 migrants et pour ne jamais atteindre leur but. L’Ong Sos Méditerranée avait indiqué jeudi 22 avril avoir repéré au large de la Libye une dizaine de corps près d’un bateau pneumatique retourné qui avait été signalé en détresse avec environ 130 personnes à bord.

Les Ong humanitaires accusent les pays de l’Union européenne non seulement de ne pas vouloir secourir les migrants en danger dans la Méditerranée, mais également d’entraver leurs propres activités de sauvetage.

 »Je suis très attristé par la tragédie qui a eu lieu une fois en Méditerranée. 130 migrants sont morts en mer. Ce sont des personnes, ce sont des vies humaines. Prions pour ces frères et sœurs, et pour tant d’autres qui continuent de mourir au cours de ces voyages dramatiques. »

on peut lire le tweet du pape François sur le sujet.

sosmediterranee.fr
SOS MEDITERRANEE France
@SOSMedFrance
(2/2) « Dehors, quelque part dans ces mêmes vagues, un canot pneumatique transportant 120 personnes. Ou 100 ou 130. Nous ne le saurons jamais, car toutes ces personnes sont mortes. » le témoignage d’Alessandro membre l’organisation non gouvernementale Sos Méditerranée.

Des chiffres qui vont inquiétant selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) arrêtés au 21 avril, au moins 453 migrants ont péri depuis le 1er janvier 2021 en Méditerranée, essentiellement sur cette route centrale au départ de la Tunisie et de la Libye.

Rien , même pas un mot de compassion venant des dirigeants africains après la mort de 130 de leurs enfants qui fuient la guerre ,la famine ,la corruption ,le népotisme et la mal gouvernance à la recherche de l’Eldorado , un rêve qui aura tourné tragique pour déjà plus de 453 migrants africains depuis le mois d’avril

Pierre Laverdure OMBANG, avec Afp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Pédophilie, viol et contamination au VIH

Cameroun : L’abbé Emilien Messina interdit d‘exercice Par Atogo’togo Junior «Moi, Monseign…