Accueil PolitiqueEurope Italie > Coopération Décentralisée: Ndam Njoya et le syndicat des communes du Noun montrent l’exemple

Italie > Coopération Décentralisée: Ndam Njoya et le syndicat des communes du Noun montrent l’exemple

Au 5ème jour du périple en Italie à la tête d’une impressionnante délégation, Patricia Tomaïno Ndam Njoya, la présidente du syndicat des communes du Noun, met les petits plats dans les grands et fait des émules

Par panorama
0 commentaire 233 vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU

C’est fait ! La présidente du syndicat des communes du Noun a ouvert la voie, donnant l’exemple aux collectivités territoriales décentralisées au Cameroun (Ctd). Le contenu de la coopération décentralisée commence à livrer aux Camerounais toutes ses déclinaisons avec le périple en Italie dans la région de Latium en Italie.

Aussi bien les institutionnels que les élus qui font partie de la délégation sont émus de ce que le maire de Foumban qualifie de master class pour le syndicat qu’elle dirige. Toute une école, une sorte d’université de septembre pour les élus du Noun. « Sortir avec nos responsables politiques, c’est un peu comme un master class.

Nous sommes très impressionnés, car tout le monde apprend, on est organisé pour sortir du pays. Déjà toutes les procédures pour sortir du pays ne sont pas faciles, par exemple comment obtenir un visa », explique-t-elle. L’édile de la cité des arts poursuit en reconnaissant qu’une fois la délégation à l’extérieur du pays, « il faut observer comment ils nous accueillent ! Le protocole, comment est-il organisé ? Le respect de l’heure, tous les égards, toutes les attentions, tous les rendez-vous qui doivent être pris, tout cela, ça participe de la formation de nos cadres, et en tout cas, nous sommes très heureux de vivre ces moments, et nous remercions tous ceux qui ont rendu possible ces instants ». Elle cite de ce fait l’Association « Città per la pace ».

Dans cette foulée, elle a précisé qu’une fois au Cameroun, les élus vont prendre leurs responsabilités de s’en inspirer pour le développement du pays pour asseoir la paix et pour permettre à tous ceux qui n’ont pas pu faire le voyage de voir les transformations qui seront implémentées après une telle visite. « Nous sommes aujourd’hui au 5ème jour de notre très intéressant, très intense, très riche programme en Italie. Ce matin, on a été reçu à la commune de Rome, et hier nous avons signé un « Mémorandum of understanding (Mou) » avec les autorités de la région de Latium.

Avant-hier, nous étions à Cassino où nous avons visité l’abbaye, nous avons commémoré avec les habitants de Cassino le 78ème anniversaire du bombardement de cette ville. Ce qui nous a permis, toute la grande délégation qui m’accompagne constituée de députés, des maires, des conseillers régionaux. Nous sommes accompagnés de personnes ressources et de l’administration camerounaise. Le représentant du Cvuc est avec nous, le représentant du Feicom, le président du Conseil régional de l’Ouest qui a bien voulu être avec nous », indique-t-elle. Bien plus, elle ajoute que cette visite se fait dans le cadre de la coopération décentralisée, par rapport à toutes les relations que les collectivités territoriales décentralisées peuvent bien avoir avec leurs pairs à l’international. « L’Association Cassino Città per la pace » m’a offert un prix et je suis très honorée. Je suis toute modeste par rapport à ce prix. Je pense bien qu’il y a tant d’autres personnes dans le monde qui manifestent de l’attention dans la souffrance des hommes.

L’Association Cassino Città per la pace est engagée pour la paix par rapport à toutes les guerres, toutes les destructions, par rapport aux violences », rejoint la philosophie qui a toujours nourrie le projet idéologique et philosophique de l’Udc. Le Dr Adamou Ndam Njoya, « notre mentor », était un homme de la paix et pour lui, il fallait toujours prendre des actions d’harmonisation de toutes les générations, les jeunes, les moins jeunes, femmes et hommes sans discrimination, sans marginalisation pour qu’on puisse respecter les valeurs et les principes partagés, que nous puissions retrouver les sources de valeur au niveau de la religion, au niveau de l’art ». Quant au président du Conseil régional de l’Ouest qui fait partie du voyage, il ne tarit pas d’éloges. « Moi j’ai trouvé cette idée géniale. Je suis à Rome dans le but de consolider les relations qui existent déjà entre le Syndicat des communes du Noun et certaines collectivités territoriales en Italie. Le président du Conseil régional de l’Ouest ne peut qu’encourager cette initiative.

Il a fallu venir pour donner plus de crédit à cette visite qui s’avère quelque chose d’inimaginable et d’incroyable. Je pense que si tous les autres syndicats des communes de l’Ouest pouvaient aborder dans ce sens, ça serait quelque chose de fantastique. Nous avons pour mission d’encourager le développement économique et social de la région de l’Ouest. Félicitations à vous. Je dis que c’est très bien », a-t-il proclamé, satisfait de l’exemple qui vient du syndicat des communes du département du Noun.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 29 11 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie