Home Politique Afrique Mali > Entre biens mal acquis et Corruption: Jean Yves le Drian convoqué au Tribunal de Bamako
Afrique - 2 semaines ago

Mali > Entre biens mal acquis et Corruption: Jean Yves le Drian convoqué au Tribunal de Bamako

C’est dans le cadre du marché des passeports maliens que Jean Yves Le Drian et son fils sont appelés à répondre devant le Juge du Deuxième Cabinet d’Instruction du pôle économique de Bamako.

Par Jean Pascal EYEBE MPESSE

La convocation est datée du 20 Avril 2022 et signée de Mahamoudou Bello Dicko,  ci devant Juge d’Instruction du Deuxième Cabinet au  Tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako (pôle économique et financier). Ce doyen du Tribunal de Bamako, invite Jean Yves Le Drian, né le 30 Juin 1947 à Lorient en France domicilié à Paris et par ailleurs Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale  de la République française, à se présenter à son Cabinet sis au palais de justice du Tribunal de Grande Instance le 20 Juin 2022 à 08 heures pour « Affaire : Société Civile et MP contre Jean Yves et Thomas, tous les Le Drian , pour atteinte aux biens publics et autres infractions au dépens de l’Etat du Mali ».

Au moment où les tensions sont au plus haut entre Paris et Bamako, une organisation de la société civile malienne accuse le Ministre français des Affaires Etrangères de «complicité de prise illégale et favoritisme » dans l’attribution du marché de confection des passeports biométriques maliens.

A Bamako, le contrat a toujours éveillé les soupçons. Pourquoi en 2015, Ibrahim  Boubacar Kéita a-t-il attribué pour une dizaine d’années le marché de la fabrication des passeports biométriques maliens à la société française Oberthur Technologies devenue plus tard Idemia ? Comment expliquer le lobbying intense de Jean Yves Le Drian, alors ministre français de la Défense et aujourd’hui ministre des Affaires Etrangères, en faveur de l’entreprise ?

Si l’attribution de ce  contrat a longtemps été entouré de mystère, le mouvement  Maliko (en français, l’Affaire du Mali), constituée pour par plusieurs organisations de la société civile malienne, a décidé de faire la lumière sur ce dossier. Le 22 Février, il a porté plainte contre Yves Le Drian et son fils, Thomas, auprès du pôle économique et financier de Bamako, alors que les relations du Mali sont particulièrement tendues avec Paris.

Dans le document sept pages transmis au doyen des juges d’instruction du Tribunal de Grande Instance de la Commune III de Bamako, Maliko déclare « porter plainte contre Yves Le Drian et Thomas Le Drian, pour complicité de prise illégale d’intérêt et favoritisme ». Selon Maliko, « ces malversations ont conduit à porter aux deniers publics du Mali »

Il s’agit d’un nouvel épisode dans la crise diplomatique entre Paris et Bamako. Cette convocation intervient au  moment où les relations sont au plus  bas entre Paris et Bamako. A la fin du mois de janvier, le gouvernement de transition a expulsé l’ambassadeur français de son territoire ; Il y a quelques semaines, Bamako a dénoncé officiellement l’accord défense signé en 2014 avec la France. Les relations se sont dégradées entre les eux pays depuis le renversement en 2020, d’Ibrahim Boubacar Kéita par les militaires avec à leur tête,  le Colonel Assimi Goita.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Sommet de l’Etat: Les piliers du pouvoir de Paul Biya

Par Yves Junior Ngange Lorsqu’il accéda au Palais d’Etoudi  le 06 Novembre 1982,…