Home Santé Afrique Maroc > Vaccin anti covid-19: L’exemple qui vient du royaume shérifien
Afrique - 2 semaines ago

Maroc > Vaccin anti covid-19: L’exemple qui vient du royaume shérifien

Avec plus de 15 millions de personnes vaccinées et un taux de 10% de la population cible conformément aux objectifs de l’Organisation mondiale de la santé pour le mois en cours, le pays du Maghreb est loin devant tous les pays d’Afrique centrale qui ont un taux cumulé de 5% seulement.

Selon le bulletin épidémiologique publié par le ministère de la Santé et du bien-être du Maroc et relayé sur les antennes d’Africa 24 au journal télévisé du 04 septembre dernier, le Maroc est le tout premier pays africain à atteindre les chiffres records de la vaccination contre le coronavirus. Sur environ 36 millions 471 mille 769 habitants, le gouvernement marocain a déjà vacciné plus de 19 millions de personnes à une dose de vaccin et plus de 15 millions à deux doses avec une couverture vaccinale de 10% chez les personnes les plus vulnérables.

Un taux qui cadre bien avec les objectifs fixés par l’Organisation mondiale de la santé pour le mois en cours. Il s’agit donc d’une belle performance que les pays africains en général et ceux de l’Afrique centrale en particulier devraient copier pour améliorer leurs courbes vaccinales contre le coronavirus. La question était d’ailleurs au centre du récent sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) présidé par le président de la République du Cameroun.

Paul Biya en mode visioconférence avec ses homologues, posait la lancinante question de savoir : comment atteindre l’immunité collective alors que nous ne sommes qu’à 5% du taux de vaccination ? Ce qui voudrait dire qu’au Gabon, en République centrafricaine, au Congo, au Tchad, en Guinée Equatoriale et au Cameroun, le taux cumulé de vaccination n’est que de 5%.

Au Cameroun par exemple où il y a plus de 25 millions d’habitants, le taux de vaccination est quasi insignifiant pour prétendre à une immunité collective qui voudrait qu’au moins 80% de la population soit vaccinée. Car selon les chiffres du Programme élargi de vaccination publiés le 25 septembre dernier, sur 13 millions 944 mille 491 personnes cibles pour la première phase de la vaccination qui a débuté en avril 2021 jusqu’en fin d’année, seulement 95 208 personnes ont été complètement vaccinées (2 doses de vaccin) pour un taux de seulement 0,7%.

Booster la vaccination

Alors que le gouvernement camerounais vise une courbe vaccinale de 20% à la fin de l’année en cours. Mais avec cette lenteur de la progression vaccinale, cet objectif risque de ne pas être atteint. Et la tendance est presque la même dans les 5 autres États de la Cemac. Les présidents de ces différents pays doivent donc s’inscrire à l’école de leur homologue de Rabat. L’objectif étant de trouver des voies et moyens et surtout l’astuce nécessaire pour booster la vaccination dans leur pays respectif et partant, dans toute la sous-région. Le vaccin étant le moyen efficace pour définitivement juguler la pandémie.

Rostand TCHAMI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Canada > Drame à Gatineau: la thèse du double meurtre suivi d’un suicide confirmée

Des membres de l’entourage du père qui a tué ses deux fillettes avant de s’enlever la vie,…