Accueil PolitiqueAfrique Niger | Bloomberg lâche la bombe, elle pourrait fracasser les ambitions nucléaires de la France

Niger | Bloomberg lâche la bombe, elle pourrait fracasser les ambitions nucléaires de la France

L’affaire est dans l’air depuis le coup d’Etat du 26 juillet 2023 qui a éjecté le «supplétif des Français» – c’est l’argumentaire des putschistes -, le président Mohamed Bazoum

Par panorama papers
0 commentaire 9,4K vues

Par Arlette Akoumou Nga

Et la clameur est encore plus forte depuis que la junte nigérienne a demandé aux troupes françaises de faire leurs bagages. Le ténor français du nucléaire Orano pourrait lui aussi perdre très gros prochainement, ce serait un désastre économique et stratégique pour le pays…  

On saura d’ici demain mercredi 19 juin si Orano conserve le permis d’exploitation du gisement d’uranium d’Imouraren au Niger, l’un des plus importants de la planète. L’inquiétude monte depuis que les autorités nigériennes ont rejeté le nouveau plan de développement de la mine exploitée par la France.

D’après les échanges ébruités cette semaine par Bloomberg la proposition formulée par Orano ne collerait pas avec les orientations de la junte militaire. «Le deuxième et dernier avis prendra fin le 19 juin, date après laquelle le permis d’exploitation de la société sera révoqué», indique la lettre citée par la même source.

Après avoir gelé le développement du projet en 2015 le français Orano a annoncé il y a quelques jours la relance des chantiers à Imouraren, lequel renferme quelque 200 000 tonnes de réserves. Une mesure dictée par l’urgence mondiale, avec la flambée des prix dopée par la demande sur le marché. Et oui, pour le plus grand bonheur de la France l’énergie nucléaire a retrouvé ses lettres de noblesse, et donc naturellement les investisseurs se ruent vers l’uranium.

Paris a bataillé dans l’Union européenne et lors des rencontres internationales (sommets de l’Onu sur le climat) pour que le nucléaire ne soit pas enterré, reste maintenant à assurer l’alimentation de son gigantesque parc. Jusqu’ici aucune information officielle d’Orano ou du gouvernement nigérien n’indique que la France perdra ses positions. Mais si devait arriver cela corroborerait d’autres bruits lâchés début juin sur des pourparlers en cours pour céder les actifs d’Orano au géant russe du nucléaire Rosatom.

A noter que le français exploite présentement Somaïr, la seule mine en activité du pays ; cette collaboration a permis au Niger de monter à 4% dans la production mondiale d’uranium en 2022 (World Nuclear Association). En l’état Orano se remettra difficilement d’une telle perte. Il y a bien les projets en Mongolie, au Kazakhstan et en Ouzbékistan ; la France peut aussi regarder du côté de la Mauritanie, dont la production est appelée à grossir rapidement. Mais tout cela reste hypothétique et surtout il faudra du temps pour que les partenariats deviennent effectifs. Et du temps l’industrie nucléaire française n’en a pas.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x
Verified by MonsterInsights