Home Société Afrique Niger > Créativité: Abdoulaziz Kountché, premier fabricant de drone made 100 % local
Afrique - 15 avril 2021

Niger > Créativité: Abdoulaziz Kountché, premier fabricant de drone made 100 % local

Suite aux multiples problèmes que vit le pays tels l’insécurité alimentaire, la sécurité nationale, Abdoulaziz Kountché ce petit-fils de l’ancien chef d’État Seyni Kountché prête main forte au gouvernement à travers son drone made in Niger.

Littéraire de formation, après son baccalauréat il va poursuivre des études de gestion commerciale. Tout en donnant des cours particuliers de soutien aux élèves en difficultés. L’argent qu’il gagne de cette activité lui permet de s’inscrire à des cours de vol d’avion et d’obtenir une licence en pilote d’Ulm (ultra léger motorisé). Il décide quelque temps après de se consacrer à sa passion pour l’aéronautique. C’est ainsi qu’à l’âge de 25 ans il fabriquera son premier drone et par la suite fera un constat positif  au niveau étatique. Cette innovation pouvait aider son pays dans plusieurs domaines, notamment la lutte contre l’insécurité, contre l’insécurité alimentaire et permettre une meilleure gestion des catastrophes.

Il est tour à tour consultant indépendant,  en 2010 ensuite apporte son soutien pour l’élaboration de plusieurs cartes des villages sensibles à l’inondation dans la région de Dosso. 6 ans plus tard, il est sollicité par la Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (Hcr) pour cartographier tous les villages et sites de réfugiés dans la région de Diffa.

Fondateur de l’entreprise Drone Africa Service a 37 ans, dont le chiffre d’affaires parti de 6,5 millions de francs Cfa ne cesse de croitre au fil des années au point d’avoisiner les 100 millions par an. L’état du Niger étant son principal client d’où la réalisation des drones spécialisés en cartographies aériennes pour l’agriculture de précision, l’inspection d’ouvrage, la gestion des risques et des catastrophes, la lutte anti-braconnage, la préservation de l’environnement ainsi que la livraison et le largage de médicaments. Ce jeune entrepreneur a pour projet  d’ouvrir cette année  une école de formation nommée Drone Academy qui sera un lieu de partage de son expérience avec des jeunes de son pays et de la sous-région désirant s’y former.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Grève des enseignants: Suspension en rangs dispersés

Par Rostand TCHAMI Plusieurs mois après le début de la grève lancée par les enseignants du…