Home Politique Afrique Niger > Insécurité: Attaque à la résidence du président de l’Assemblée Nationale
Afrique - 14 juin 2021

Niger > Insécurité: Attaque à la résidence du président de l’Assemblée Nationale

Dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 juin 2021, des hommes armés à bord d’une moto se sont attaqués au domicile du président de l’assemblée nationale, Seini Oumarou.

Deux individus armés non identifiés sont arrivés aux environs de 1 heure du matin sur une moto au domicile du président de l’assemblée nationale du Niger Seyni Oumarou, situé au quartier Sonuci dans le 2è arrondissement de Niamey. Les assaillants se sont volatilisés dans la nature après leur forfait, en laissant sur le carreau un blessé et un mort.

Tous  deux faisaient parties des éléments de la garde nationale qui assuraient la protection du Président de l’assemblée nationale ;  apprend-on. On ignore pour le moment le mobile de cette attaque qui intervient dans un contexte d’insécurité grandissant avec des attaques terroristes récurrentes à travers le pays.

 Une enquête a été ouverte, afin d’élucider cet acte visant la 2e personnalité du pays. Cependant, on peut se poser des questions à savoir s’il s’agit d’une attaque terroriste compte tenu du climat d’insécurité grandissant dans la capital et même a travers tout le pays ; ou alors d’un règlement de compte étant donné que ce n’est pas la première fois que le domicile du Président de l’assemblée nationale subissait une attaque.

A titre de rappel, le 22 mars dernier, suite à la proclamation des résultats globaux définitifs de l’élection présidentielle 2ème tour par la Cour Constitutionnelle, son domicile avait fait l’objet d’une agression par des manifestants en colère. Ce jour également, la garde nationale perdait un élément en charge de la sécurité et la protection de Seyni Oumarou.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Complot: Le député salmana Amadou Ali du Fsnc victime?

Par Pierre Laverdure OMBANG Le député du Diamaré centre n’a pas attendu pour que tou…