Home Société Afrique Nigéria > Insécurité: Enlevée, 7 ans après elle retrouve sa famille
Afrique - 8 août 2021

Nigéria > Insécurité: Enlevée, 7 ans après elle retrouve sa famille

Une des quelque 300 jeunes Nigérianes enlevées par Boko Haram dans un collège de Chibok (nord-est) il y a sept ans est libre et a retrouvé sa famille, a annoncé, samedi 7 août, le bureau du gouverneur de l’État de Borno au Nigeria.

Elle fait partie des lycéennes enlevées en avril 2014 par le groupe jihadiste Boko Haram dans la ville de Chibok au Nigeria . Elle été libérée et a retrouvé sa famille, a annoncé le gouverneur de l’État de Borno.

Depuis décembre, près de mille élèves ont été enlevés, principalement dans les États du nord-ouest et du centre du pays. La plupart ont été libérés, mais certains sont toujours détenus après des mois de captivité.

Le 14 avril 2014, une centaine de jihadistes de Boko Haram avaient enlevé 276 jeunes filles, âgées de 12 à 17 ans, dans un collège de filles de Chibok, dans l’État de Borno, provoquant une énorme vague d’indignation internationale et une campagne intitulée #BringBackOurGirls pour leur libération.

Dans un communiqué, le gouverneur de l’État de Borno, Babagana Umara Zulum, a précisé que Ruth Ngladar Pogu s’était présentée auprès de l’armée le mois dernier en compagnie d’une personne qu’elle a identifiée comme son mari.

Selon son bureau, la jeune fille s’est présentée le 28 juillet auprès de l’armée mais la nouvelle n’avait pas été rendue publique pour lui donner le temps de contacter ses parents.

De nombreux autres enlèvements de masse se sont produits dans le nord du Nigeria depuis Chibok, entraînant la fermeture de centaines d’établissements scolaires.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Canada > Barreau de Montréal:  Me. Olivier Chi Nouako radié du Barreau de Montréal.

Par Junior Atogo’togo C’est dans le dossier No 56- 17 – 03101 du 05 février 2021 qu’est co…