Accueil Médias Philippines > Liberté de la presse: Un journaliste radio tué par balle

Philippines > Liberté de la presse: Un journaliste radio tué par balle

Un journaliste radio a été tué par balle devant son domicile mercredi dans le centre des Philippines, selon la police, dans un pays où les médias sont régulièrement la cible d’assassinats et d’intimidations

Par panorama papers
0 commentaire 8,7K vues

Par Joël Onana avec Afp

Cresenciano Bunduquin, 50 ans, a été abattu par des hommes armés circulant à moto à Calapan, dans la province de Mindoro oriental, a déclaré à l’Afp le colonel de la police Samuel Delorino.

L’un des assassins a été tué par le fils de M. Bunduquin qui l’a heurté avec sa voiture alors qu’il fuyait le lieu du crime. «L’autre suspect a pu s’enfuir. L’opération de poursuite est en cours», a ajouté le colonel Delorino. M. Bunduquin est le troisième journaliste tué aux Philippines depuis l’arrivée au pouvoir du président Ferdinand Marcos Jr en juin 2022.

Le 3 octobre dernier, le journaliste radio Percival Mabasa, avait notamment été abattu dans la banlieue de Manille alors qu’il se rendait à son studio.

M. Bunduquin animait une émission sur la radio 101,7 DWXR et sur Facebook, selon le directeur de la radio Jester Joaquin, qui a décrit un journaliste «sans concession». Il s’était montré très critique sur des sujets aussi sensibles qu’une récente pollution au pétrole dans la région, les paris illégaux ou la politique locale.

«Il m’avait dit avoir reçu des menaces, mais sans plus de précisions».

a rapporté à l’Afp M. Joaquin.

«Il avait évoqué son souhait de changer de carrière, et c’est pour cela qu’il avait lancé un élevage de poulets, parce qu’il voulait vivre en paix».

a-t-il ajouté.

La police va tenter de déterminer si l’assassinat du journaliste était lié à son activité professionnelle ou à un différend d’ordre privé, selon le colonel Delorino.

«Le meurtre de Bunduquin montre une nouvelle fois à quel point les journalistes aux Philippines travaillent dans un climat de menaces en dépit de nos progrès dans le classement de la liberté de la presse et des relations plus respectueuses des médias avec l’administration actuelle».

, a réagi le président de l’Union nationale des journalistes aux Philippines, Jonathan de Santos.

«Quand les auteurs de telles exactions sur les journalistes ne sont pas poursuivis et que les victimes n’obtiennent pas justice, le risque que de nouvelles attaques se produisent augmente.»

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x
Verified by MonsterInsights