Accueil SportAfrique Qatar > Lions indomptables: Rigobert Song doit changer de fusil d’épaule

Qatar > Lions indomptables: Rigobert Song doit changer de fusil d’épaule

Le banc de touche des Lions indomptables ne fait pas dans la dentelle pour asseoir son autorité même au prix des résultats sportifs. Entre non convocation, maintien au banc et mise en touche des joueurs, tout y passe.

Par panorama papers
0 commentaire 1.1k vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU

En regardant la deuxième mi-temps du match entre le Cameroun et la Serbie, la fluidité du jeu des hommes de Rigobert Song a donné un goût amer nimbé de regrets au regard de ses choix à la première manche et surtout lors du match perdu contre la Suisse.

Pourquoi cela ? Le coach ne maîtrise-t-il pas les joueurs ou ne connaît-il pas ses hommes ? Comment comprendre que Rigo soit parti du Cameroun avec une dizaine d’attaquants pour aller cloitrer Aboubakar Vicent au banc de touche ? L’opinion s’en était émue et rien n’y a fait. Il est resté droit dans ses bottes et il a fallu que le Cameroun soit mené pour qu’il daigne jeter enfin Aboubakar dans la bataille, un peu comme par dépit. Le couple Aboubakar- Choupo a étalé tous ses capacités offensives, tout son poids de fixation sur la défense adverse en deuxième-mi-temps de la partie.

Rigobert Song a-t-il tiré les enseignements nécessaires pour la suite de la compétition ? Contre la Suisse, à peine avait-il sorti Choupo que la défense suisse a repris confiance et a participé amplement au jeu. Toujours dans ce sens, on se demande pourquoi il fait entrer Bassogog qui visiblement en dépit de toute sa bonne volonté, n’est pas physiquement au point. Il n’aura échappé à personne qu’il n’a pas réussi un seul centre en dépit de bonnes balles reçues. Pendant ce temps un Ngamaleu bien connu pour sa conservation de balle et sa percussion est au banc !

Comment on explique cela ? Et la défense ? Onana, le Monseiur 50% au bas mot de ce compartiment de jeu a été exclu du groupe à quelques heures du match ! On parle du problème d’indiscipline ! C’est vague, le mot indiscipline ! On peut tout y mettre ! Et si au bout du compte le banc de touche était le véritable problème, non seulement parce qu’on a cette nette impression qu’à défaut de ne pas bien apprécier les atouts et les capacités de chaque joueur, il se comporte comme un enseignant incompétent qui à défaut de s’imposer par sa notoriété, jette dehors tout élève qui ose lui poser la moindre question ou donner quelques signaux de remise en question de sa science défaillante.

En plus de tout ceci, il faut dire que le banc de touche est de toute évidence occupé par des ex stars de football qui ignorent qu’elles sont aujourd’hui des illustres « has been ». Choupo Moting, Vincent Aboubakar, Zambo Anguissa, André Onana et autres sont des stars que tout bon coach ménage en gérant en père les susceptibilités et les caprices. Si le banc de touche camerounais est composé d’anciennes vedettes de football, elles savent pertinemment tout le mal que les différents coaches expatriés ont souffert du fait de leurs agissements. Ces expatriés ont gobé, l’objectif premier étant la victoire, les résultats sportifs.

De ce fait donc, la tanière souffrirait d’un coaching en mal de reconnaissance, de sensationnel, prompt à couper les têtes. Ces vedettes d’autrefois ont donc l’obligation de mourir à leurs propres yeux, d’anesthésier leur égo incommensurable pour permettre aux jeunes gens de s’exprimer comme ils sont, avec leurs capacités et défauts. L’équipe nationale n’apprend pas à jouer au foot aux joueurs. Cela se fait en club ! On y élabore des stratégies et des combinaisons en fonction des adversaires. Les coaches pullulent sur la place mondiale mais des joueurs de la tempe d’Onana, on en recherche ! Que Rigobert Song se souvienne que son prédécesseur est parti parce que précisément la mayonnaise ne prenait pas avec certains joueurs à l’exemple de Choupo Moting. S’il y aura un choix à faire à la fin de ce mondial, la balance pèsera toujours en faveur du joueur.

C’est de cela qu’il s’agit. Il urge impérativement que le gardien camerounais retrouve sa cage, à défaut pour le staff d’engranger à son compte tous les autres couacs qui s’additionneraient à d’autres déjà inacceptables. On n’éduque pas les joueurs en équipe nationale, on les met en condition pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes. De ce point de vue, le banc camerounais rame à contre-courant alors qu’on se réjouissait que pour une fois, la question des primes est réglée à temps.

Pour finir, il y a lieu de reconnaître que l’équipe du Cameroun n’a véritablement pas connu de préparation de ce mondial. C’est clair que le coaching est toujours à la recherche d’un dispositif tactique et surtout des joueurs qui vont l’animer ! Song et les siens devraient savoir qu’ils sont déjà en grave danger parce qu’ils ignorent que la non sélection de Ngamaleu et cette autre bourde contre Onana, sont des grenades dégoupillées qui pourraient leur exploser en plein visage à la fin de ce mondial. Il est temps de se raviser car les grandes nations du football ont le plus souvent au banc de touche des hommes animés par le seul désir de gagner au besoin parfois de se laisser mépriser par les joueurs incontournables.

Ce n’est pas nouveau et ils le savent mieux que quiconque. Deschamps avale des couleuvres de Mbappe ! Il gère cette situation en silence et avec tact ! Que le banc camerounais anesthésie son égo, sa susceptibilité incompréhensibles et encadre la tanière en hommes pleins de maturité. Les nerfs à fleur de peau sont nocifs ! Ça urge de changer de fusil d’épaule !

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 02 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen