Afrique LA UNE Politique panorama 9 août 2020 (0) (173)

Rdc > TP Mazembe: La maison de Moïse Katumbi prise pour cible

Partager

Le TP Mazembe a annoncé que des tirs à balles réelles avaient perforé le plafond de la résidence de Moïse Katumbi à Lubumbashi, en son absence.

La vie de Moïse Katumbi est-elle menacée ? La question mérite d’être posée après ce qui s’est passé dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 août. A en croire le TP Mazembe, club que dirige M. Katumbi, le domicile de ce dernier a été la cible de tirs à balles réelles.

Le TPM porte à la connaissance de l’opinion sportive que dans la nuit du mercredi 5 au jeudi 6 août 2020, la résidence de Lubumbashi de son président, Moïse Katumbi, a été la cible de tirs à balles réelles, peut-on lire dans un communiqué posté sur le site officiel des Corbeaux. La police, aussitôt alertée, est descendue sur les lieux des faits, et ses services – parmi lesquels celui de la balistique – ont constaté qu’une balle a perforé le plafond de la résidence pour atterrir dans la chambre à coucher du Chairman. Au moment des faits, précisons que le boss des Corbeaux était dans son village à Kashobwe avec toute sa famille.

Président de la plateforme électorale « Ensemble pour le changement », Moïse Katumbi est aussi un dirigeant politique de premier plan en Rdc. Cette attaque à l’arme à feu pourrait être liée à ces activités, davantage qu’à sa qualité de dirigeant de club. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur les faits.

Adversaire politique du camp Kabila, Moise Katumbi a longtemps été en exile et n’est revenu au pays qu’après la victoire de Félix Tshisekedi. Même si l’enquête n’a pas encore donné ses conclusions, il y a de fortes probabilités que cette attaque soit liée à ses activités politiques.

Isaac Esanji, Avec Actu Cameroun


Partager

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *