Home Politique Afrique Suisse > Affrontements à Genève: L’agenda de Paul Biya en Europe
Afrique - 12 juillet 2021

Suisse > Affrontements à Genève: L’agenda de Paul Biya en Europe

Paul Biya repart en Europe après plusieurs mois passés au Cameroun sans sortir. Son départ brusque ce matin à suscité des interrogations.

Le communiqué annonçant le départ du chef de l’État pour un « court séjour privé en Europe », ne donne aucune précision sur la longueur « du court séjour privé », ni de son pays d’accueil. Mais on sait quand même qu’il sera accompagné de Chantal Biya, son épouse; Samuel Mvondo Ayolo, Directeur du Cabinet Civil; du contre Amiral Joseph Fouda, son conseiller et de Simon Pierre Bikélé, son chef du protocole.

Même si le communiqué de la Présidence est resté très vague, des indiscrétions font état de ce que Paul Biya aurait été invité par l’Etat Helvétique pour une éventuelle médiation avec les séparatistes pour une résolution probable de la crise anglophone.

Paul Biya pourrait se refaire également sa santé après autant de temps passé au Cameroun, sans plus jamais rendre visite à son médecin ou plutôt à ce pays que d’aucun qualifient de son pays natal. « Puisqu’il y passait plus du tier de l’année » provocant le courroux de ses détracteurs, donc en majorité, les camerounais de la diaspora.

La fédération suisse a pris des dispositions sur le plan sécuritaire à partir de l’aéroport de Genève qui était complètement bouclé, des accès suffisamment filtrés et surveillés.

Ces derniers forceront leur invitation dans l’agenda présidentielle, selon des publications visibles sur les réseaux sociaux. Ils menacent d’ailleurs depuis samedi soir, dès que les premières rumeurs ont annoncé Biya à Genève. Les autorités Suisses ont pris des mesures de sécurité conséquentes à la menace.

Avant l’atterrissage du vieux lion à bord du boeing 767-200 VIP; immatriculé P4-CLA à Genève, les entrées étaient déjà très filtrées à l’aéroport. Au niveau de l’hôtel Intercontinental où il va séjourner avec sa suite, le même dispositif sécuritaire est visible. Sauf qu’il va falloir un véritable mur de policiers pour contenir les manifestants de la Brigade antisardinard. Le commandant de ladite brigade, Calibri Calibro, ayant qualifié la manifestation en gestation, de

« l’ultime manifestation, où je serait prêt à laisser ma vie. L’objectif principal étant la capture de Paul Biya »,

a menacé samedi, Calibri Calibro,

Ilyass Iliaskov Chirac Poumié

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Grève des enseignants: Suspension en rangs dispersés

Par Rostand TCHAMI Plusieurs mois après le début de la grève lancée par les enseignants du…