Home Politique Afrique Tchad > L’après mort d’Idriss Deby inquiète la Libye: le Niger et le Soudan sur la sécurité régionale
Afrique - 26 avril 2021

Tchad > L’après mort d’Idriss Deby inquiète la Libye: le Niger et le Soudan sur la sécurité régionale

La Libye, le Soudan et le Niger Ont  signifié leurs inquiétudes suite aux derniers événements produits au Tchad cette semaine dans un communiqué du jeudi 22 avril. Le Tchad étant un pays carrefour  de part sa position  stratégique entre le Sahel, l’Afrique centrale et la Méditerranée.  

La Libye étant ce pays qui sert de base arrière de la rébellion tchadienne,  c’est ainsi que son  président Mohammad al-Menfi s’est attribué la lourde responsabilité d’initier un communiqué commun. Dans ce communiqué il a exprimé son inquiétude sur des développements récents à Ndjamena et ne semble pas capable de contrôler ses longues frontières avec le Tchad sans assistance extérieure.

Le président libyen a fait recours à son  homologue  nigérien Mohammad Bazzoum et  au chef du Conseil souverain de transition au Soudan Abdelfattah al Borhane pour débattre de la question de stabilité sécuritaire dans la sous-région dont leurs Etats sont parties.

C’est ainsi qu’ils invitent les Tchadiens de tout bord à préserver l’unité de leur État à travers un dialogue national ouvert à  tous les acteurs tels que  l’opposition, les  rebelles et gouvernement de transition. Les trois pays réunis affirment leur « profonde inquiétude » vis à vis de la situation au Tchad car ils ont peur de voir la région devenir un champ de théâtre de terrorisme hors contrôle. Le défunt Idriss Deby a joué un rôle salutaire  dans la lutte antiterroriste et pour avoir favoriser la sécurité et la stabilité dans la région.

Ils appellent également à réactiver l’accord sécuritaire de contrôle commun des frontières avec le Tchad, signé à Ndjamena le 31 mai 2018. Et exhortent à une tenue  urgente du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine pour trouver des  solutions assez  rapides sur la question de la sécurité et de la stabilité dans la région.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Cameroun > Incendie dans un appartement: Une femme enceinte et sa fillette calcinées

Par Gabrielle Mekoui Un début d’après-midi sombre pour la famille des victimes et les popu…