Home Politique Afrique Tchad > Transition: Abdramane Koulamallah va porter la parole du Conseil Militaire de Transition
Afrique - 2 semaines ago

Tchad > Transition: Abdramane Koulamallah va porter la parole du Conseil Militaire de Transition

Homme politique , ancien ministre et chef rebelle , Abdraman Koulamallah arrive dans ce gouvernement d’après Idriss Déby père , en tant que Ministre de la communication et porte parole du gouvernement . 

Abderaman Koulamallah est un homme politique tchadien né le 4 février 1955. Il est le fils de Hayatte Koulamallah née Hayatte Kifli Choukri d’origine soudanaise et d’Ahmed Koulamallah, dirigeant du Mouvement socialiste africain (Msa) puis chef des nordistes tchadiens, lui-même fils d’un arabe soudanais, et de Méram Afadé, fille du sultan du royaume du Baguirmi, Abd ar-Rahman Gawrang II.

Engagé dans le Frolinat contre la présidence de François Tombalbaye puis celle de Félix Malloum, il occupe plusieurs postes de ministre et de conseiller à la présidence de la république sous la présidence d’Idriss Déby, avant d’entrer en rébellion au sein des Forces unies pour le changement (Fuc) de Mahamat Nour, qu’il dirigera après le ralliement de celui-ci.

En 1996, il fut empêché de se présenter à l’élection présidentielle à cause des origines soudanaises de sa mère, mais son demi-frère (même père) y fut autorisé en 2006.

Koulamallah intègre ensuite le Rassemblement des forces pour le changement (Rfc) de Timan Erdimi et devient en décembre 2007 le porte-parole du Cmu (Commandement militaire unifié regroupant l’Ufdd, le Rfc et l’Ufdd-Fondamentale). Il est le président de l’Union démocratique tchadienne (Udt).

Le 21 mars 2008, il annonce quitter le Rfc et former l’Udc qui rejoint l’Alliance nationale.

Son mouvement intègre l’Alliance nationale. En janvier 2009, il intègre l’Union des forces de la résistance (Ufr) regroupement nouvellement créé des huit principaux mouvements armés opposés au président Idriss Déby et opérant dans l’est du Tchad, et Koulamallah en devient le porte-parole. En mai 2010, l’Ufr se scinde en deux.

Le 7 juin 2011, il met fin à son exil et après un accord avec le gouvernement tchadien, il rentre au Tchad. Il est emprisonné à la suite de sa condamnation à perpétuité pour « atteinte à la sûreté de l’État » avant d’être gracié par le président Déby 17 jours après. Il reprend la tête de son parti l’Udt qui est représenté à l’assemblée nationale par un député.

Depuis le 24 août 2018, il est le conseiller chargé de mission à la Présidence de la république 

Il avait été nommé au terme d’un décret présidentiel rendu public ce 24 août là , l’ancien rebelle Abdramane Koulamallah devenait Conseiller Chargé de Mission à la Présidence. Après son retour inconditionnel au Tchad, M. Koulamllah était resté au placard sans travail officiel. Il a ainsi traversé le désert pendant plusieurs années. 

Il est désormais celui qui sera en charge de porter la voix du gouvernement de transition , en tant que Ministre de la communication et porte parole du gouvernement de transition avec pour premier ministre Albert Pahimi Padacké Ceci au terme d’un rendu public ce 2 mai 2021, par le président du Cmt.

Pierre Laverdure OMBANG

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Cameroun >Justice : De sa cellule , Mbombog Mbog Matip annonce une grève de la faim

Gardé sans jugement depuis 10 mois à la prison centrale de kondengui, le journaliste camer…