Home Société Afrique Tchad#Rca > Incident diplomatique: N’djamena tient responsable le FACA du meurtre de ses soldats
Afrique - 1 juin 2021

Tchad#Rca > Incident diplomatique: N’djamena tient responsable le FACA du meurtre de ses soldats

Selon  N’djamena, la République Centrafricaine serait responsable des meurtres de ces soldats tués le dimanche  30 mai dernier au niveau des frontières communes. En guise de riposte, le Tchad a dépêché ses troupes ce lundi sur le sol centrafricain.

 Aux aurores de ce lundi 31 mai, des sources militaires révèlent que l’armée tchadienne a lancé une offensive contre les Forces armées centrafricaines (FACA) et leurs alliés mercenaires russes du groupe Wagner. L’armée tchadienne à bord d’une dizaine de véhicules militaires et lourdement armés a pénétré le territoire Centrafricain selon des témoignages. Et elle bénéficiait également pendant cette riposte  d’assistance aérienne telle que des hélicoptères de combat et des avions de chasse notamment des Mirages qui ont survolé l’espace aérien centrafricain et même camerounais. Pour le Tchad, l’armée centrafricaine est responsable de la mort de ses six soldats tués dimanche 30 mai au niveau de la frontière du coté tchadien.

C’est ainsi donc que, le ministre tchadien des Affaires étrangères, Chérif Mahamat Zene parle de crime de guerre et crie a la vengeance dans son communiqué publié ce lundi

« Ce crime de guerre d’une gravité extrême et cette attaque meurtrière préméditée, planifiée et opérée à l’intérieur du Tchad ne sauraient rester impunis ».

Par ailleurs, le gouvernement centrafricain à travers son porte- parole, Ange Maxime Kazagui réfute ces accusations. Selon lui, les véritables responsables de ces assassinats ne sont nuls autres que les rebelles du 3R et  d’UPC. Car tout est parti des poursuites des combattants des groupes rebelles 3R (pour Retour, réclamation et réhabilitation) et UPC (l’Unité pour la paix en Centrafrique) dans cette zone frontalière. Et c’est à la suite de ces poursuites en territoire tchadien  que les Faca auraient  abattu des soldats Tchadiens.

Afin de préserver de meilleurs rapports entre les deux pays, le porte-parole du gouvernement centrafricain affirme dans un communiqué en ces termes

« Le gouvernement de la République Centrafricaine, qui a montré à plusieurs reprises sa volonté de raffermir ses relations avec le gouvernement du Tchad et entre les deux peuples frères, réaffirme sa détermination de continuer à œuvrer dans l’esprit et la lettre des dispositions de la Commission mixte centrafricano-tchadienne de décembre 2019 »

et poursuit en invoquant le renforcement sécuritaire au niveau des frontières communes tout en travaillant en synergie avec le Tchad.

Gabrielle Mekoui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Etats-unis > Soutien et de crédibilité: Biden reçoit l’opposante bélarusse Tikhanovskaïa

Joe Biden a reçu mercredi à la Maison Blanche l’opposante bélarusse en exil Svetlana…