Accueil PolitiqueEurope Turquie > Élection présidentielle: Bataille de chiffres entre Erdogan et son adversaire, un second tour de plus en plus probable

Turquie > Élection présidentielle: Bataille de chiffres entre Erdogan et son adversaire, un second tour de plus en plus probable

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, donné en tête du scrutin présidentiel par les médias officiels en début de soirée dimanche, est passé sous la barre des 50% après dépouillement de la quasi-totalité des bulletins selon l’agence étatique Anadolu.

Par panorama papers
0 commentaire 9,7K vues

Par Arlette Akoumou Nga Avec Afp

 Le principal parti d’opposition turc a accusé l’Akp (la formation au pouvoir d’Erdogan, Ndlr) de manœuvres tactiques et une bataille de chiffres s’est engagée autour des premiers dépouillements du vote. Un second tour le 28 mai prochain est de plus en plus probable.

À 23H00 heure locale (22h00 heure belge), le chef de l’Etat recueillait 49,94% des voix sur près de 90% des bulletins dépouillés, selon Anadolu, ouvrant la perspective d’un second tour le 28 mai. Son rival et leader de l’opposition, Kemal Kiliçdaroglu, aurait, lui, récolté 44,3% des suffrages. L’ultranationaliste Sinan Ogan, troisième candidat à ce scrutin, se situe à 5,3%.

Quelques minutes plus tôt, Recep Tayyip Erdogan a toutefois exhorté l’opposition à éviter de tirer des conclusions “hâtives” alors qu’un décompte “démocratique” des voix est en cours. Toute évaluation prématurée reviendrait à “voler” la volonté de la nation, a-t-il écrit sur Twitter, en réponse à des remarques de l’opposition affirmant qu’elle était en avance dans les premiers décomptes.

Il a remercié ses partisans et a demandé aux fonctionnaires électoraux de ne pas quitter les bureaux de vote avant d’avoir obtenu un résultat définitif.

“Nous ne dormirons pas cette nuit”

Le candidat de l’opposition Kemal Kılıçdaroglu a, lui aussi, demandé aux fonctionnaires de rester à leur poste et a indiqué à partisans de se préparer à une longue nuit. “Mon peuple, nous ne dormirons pas cette nuit”, a-t-il ainsi déclaré sur Twitter.

Il a accusé l’agence de presse étatique Anadolu de “complot” pour manipuler les données. Celle-ci, qui a donné de premiers résultats avec le président Erdogan autour de 60% des voix, a maintenant réduit le chiffre à moins de 50%, a-t-il fait remarquer.

Il a contesté les premiers résultats en début de soirée. “Nous sommes en tête”, a-t-il affirmé sur Twitter.

Le parti islamo-conservateur contesterait intentionnellement les résultats dans les bastions de l’opposition, a dénoncé dimanche soir à Ankara le maire d’Istanbul, Ekrem Imamoglu, du parti d’opposition Chp. Cela retarde le processus de dépouillement, ce qui fait que les premiers résultats semblent plus favorables au parti au pouvoir, a-t-il fait remarquer.

“Ne pas tenir compte des chiffres donnés par Anadolu”

Plus tôt dans la soirée, prenant la parole au siège du parti à Ankara et précisant s’exprimer “au nom de Kemal Kiliçdaroglu”, il a appelé les citoyens “à ne pas tenir compte des chiffres donnés par Anadolu”. “Nous ne croyons pas Anadolu”, a-t-il dit, agence de presse selon lui “sous respirateur artificiel depuis 2019″ et qui “a perdu toute respectabilité”. Une allusion à la tutelle du pouvoir sur les principaux grands médias turcs.

“Nous ne laisserons pas nos concitoyens se faire avoir”, a assuré Ekrem Imamoglu qui avait vu son élection à la mairie d’Istanbul invalidée en 2019, avant d’être confirmé avec éclat dans les urnes trois mois plus tard. Selon le responsable politique, citant les derniers chiffres disponibles, l’Akp est sur une trajectoire descendante.

Le maire d’Ankara annonce Kiliçdaroglu en tête

D’après Mansur Yavas, le maire d’Ankara, citant les protocoles électoraux, le candidat présidentiel du Chp, Kemal Kılıçdaroglu, est légèrement en tête du scrutin, avec 47,4% des voix. Recep Tayyip Erdogan a, lui, recueilli environ 46,8% des suffrages.

Environ 92.000 urnes sur un total de 192.000 ont été dépouillées, a ajouté M. Yavas, ajoutant qu’il s’attendait à ce que l’élection présidentielle se joue dès le premier tour. Si aucun des trois candidats en lice ne recueille plus de 50% des voix, les deux se trouvant en tête se retrouveront au second tour le 28 mai.

À noter également que, durant la soirée électorale, l’un des quotidiens les plus connus du pays a été la cible d’une cyberattaque. Le site web du journal à grand tirage Sözcü, considéré comme plus proche du camp de l’opposition, n’était en effet pas accessible dimanche soir. Avant ces élections présidentielle et législatives historiques, les observateurs avaient mis en garde contre les attaques visant les médias indépendants dans le pays.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x
Verified by MonsterInsights