Home Sport Afrique Urgent > Cameroun > Coupe de la Caf: Des journalistes sportifs locaux de la ville de Garoua interdits d’accès au stade.
Afrique - 21 avril 2021

Urgent > Cameroun > Coupe de la Caf: Des journalistes sportifs locaux de la ville de Garoua interdits d’accès au stade.

Des journalistes locaux à la vile de Garoua ,expriment leur mécontentement face à un comportement devenu reccurent et qui tend à les ridiculiser à chaque fois que des journalistes venus de Yaoundé et ou Douala descendent dans le nord.

La cause ,ils n’ont pas de badge. Le média CAF officer Parfait Siki aurait prit les accreditations des médias locaux ,pour les remettre aux directeurs de publication et directeurs d’information de certaines chaînes de télévision et de radio venus de Yaoundé et douala pourtant pour un autre événement que le match prévu entre le Coton sport de Garoua et la JS Kabilye .

Ils ont pourtant l’habitude des couvertures médiatiques de tous genres , ils sont pour la plupart des journalistes et cameramen aguerris . Mais pourtant bien curieux ce phénomène qui revient à chaque fois que leurs confrères et autres venus de Yaoundé et Douala sont sur le terrain .

De facto ,ils sont très souvent mis à l’écart avec à l’appui un mépris inconsidérable qui commence à les exaperer . C’est le cas de ce jour ,alors que ils avaient déjà fait la demande de leur accréditation ,ils seront simplement mis à la touche et avec interdiction d’entrer au stade pour la couverture de la rencontre coton sport – JS Kabilye.

selon Chris seumo journaliste:

 » Depuis hier après la conférence de presse d’hier on a décrié ce problème de badges et le média CAF officer nous a donné rendez vous ce matin ,arrivé a l’hôtel dans la matinée il a dit je cite  » la sodecoton a invité les DP qui sont venus de Yaoundé et Douala ,et elle ( Sodecoton) m’a demandé de remettre 17 badges à ces derniers et nous avons trouvé une situation alternative celle que vous allez entrer au stade avec les gilets caf >>fin de citation. Je me suis opposé a cette idée jusqu’à ce qu’un confrère me calme et me dis que ça va aller et voici donc çà  »

Finalement ,ils ne vont pas pouvoir jouir de la promesse faite par le média CAF officer Parfait Sikiet n’ont pas pu accéder au stade . Ce qui remet au goût du jour l’importance accordée aux correspondants locaux et aux médias locaux dans la couverture des évènements dits  » importants » au Cameroun.

Pierre Laverdure Ombang

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Etats-unis > San Antonio-Texas : sur les traces du meurtre des 19 élèves

Par Rostand Tchami L’ado, en conflit familial, isolé et en décrochage scolaire a acheté de…