Accueil PolitiqueAfrique Visite de Macron > Cameroun: Cinq vérités de Patricia Ndam Njoya, présidente de l’Udc parti de l’opposition

Visite de Macron > Cameroun: Cinq vérités de Patricia Ndam Njoya, présidente de l’Udc parti de l’opposition

La présidente nationale de l’Union démocratique du Cameroun (Udc), a assené ces vérités dans le sens d’améliorer les relations entre les deux pays.

Par panorama
0 commentaire 912 vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU

La première vérité que l’Udc met sur la table  est d’ordre politique. De ce fait les préoccupations politiques de l’heure sont la libération des prisonniers politiques et la réforme consensuelle du système électoral. Sur le premier aspect, il y a

« le maintien en prison, de nombreux militants de l’opposition en instance de jugement devant les tribunaux, ou lourdement condamnés pour avoir manifesté et défendu leurs positions politiques sur des sujets d’intérêt public national ».

Le deuxième aspect porte sur la nécessité de réformer le système électoral pour minimiser le risque des conflits à la sortie des urnes.

« L’Udc renouvelle son engagement dans le cadre de la Plateforme pour la réforme participative et consensuelle du système électoral et continue d’appeler à un véritable dialogue républicain, franc et inclusif, en vue de trouver grâce aux concertations et consensus, des solutions idoines et durables, pour conjurer les crises, et décrisper le climat politique du pays »,

lit-on du communiqué.

La deuxième vérité est la crise alimentaire. Elle est la conséquence de l’extraversion de système économique au plan structurel, et à la guerre entre la Russie et l’Ukraine au plan conjoncturel. Il en découle une dégradation préoccupante des conditions de vie quotidienne des citoyens. Au troisième point, le parti à la houe soutient qu’il est plus que jamais temps pour que

« les relations entre le Cameroun et la France, soient définitivement inscrites sous un prisme de respect mutuel de la souveraineté de chaque État, dans le nouvel élan de solidarité agissante et de la proactivité dans l’intérêt du développement des nations camerounaise et française ».

Dans cette perspective, il est évident que certains accords historiques soient revus pour mieux les adapter aux enjeux actuels de développement. C’est le cas notamment des Accords de coopération monétaire autour du Fcfa, et militaire ; de la reconnaissance des faits historiques des années de luttes nationalistes, pour une véritable réconciliation des peuples de nos deux pays avec notre histoire commune.

En quatrième vérité, l’Udc salue la décision juste du président Emmanuel Macron de rétrocéder à l’Afrique ses œuvres d’art, relevant du patrimoine culturel matériel et immatériel emportés dans la métropole pendant la période coloniale. A ce niveau, le parti  estime nécessaire que des mesures de compensation soient prises par exemple par l’acquisition des techniques de conservation de ces œuvres auprès des populations concernées.

En cinquième lieu, l’Udc estime qu’il serait judicieux que les communications publiques d’Emmanuel Macron se fassent dans les deux langues, surtout en ce moment où le Cameroun est attaché à son multiculturalisme. Il faut indiquer par ailleurs que Patricia Tomaîno Ndam Njoya a souhaité la bienvenue au chef de l’Etat français en terre camerounaise.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes et de façon globale. Nous reprendrons également d’une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC

NOUS CONTACTER

Revue de presses

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie