Accueil CultureAfrique Cameroun | Brenda Biya: Dix choses à savoir sur la « fille de » qui veut conquérir la scène rap

Cameroun | Brenda Biya: Dix choses à savoir sur la « fille de » qui veut conquérir la scène rap

La fille du président camerounais a dévié de sa potentielle carrière politique et de la haute administration du pays pour se concentrer sur une carrière dans le rap.

Par panorama papers
0 commentaire 9,5K vues

Par Sandra Embollo

Elle a brisé les stéréotypes de familles inaccessibles qui collent souvent aux rejetons de présidents, en Afrique. Soirées entre jeunes, virées nocturnes dans les night-clubs, Brenda Biya se démarque de la grande discrétion qui entoure la toute-puissante famille Biya au Cameroun. 

Elle est la seule fille du couple présidentiel. Malgré les attaques fréquentes qu’elle a subies sur les réseaux sociaux de la part des partisans et des opposants à son père, elle a toujours fait preuve de franchise, ce qui lui a parfois valu la sympathie des adversaires les plus farouches du régime. Loin de suivre les pas de son père en politique, elle a choisi d’embrasser une carrière musicale.

1. Fille unique de Paul Biya

Brenda Biya, de son nom complet Anastasie Brenda Eyenga Biya, est la fille du président camerounais, Paul Biya, et de la Première dame, Chantal Biya. Elle est née le 29 juillet 1997 au palais d’Etoudi. Elle a un frère, Paul Biya Junior, et trois demi-frères. Elle est la seule fille du couple présidentiel. Alors que ce statut l’a souvent placée sous les feux des projecteurs, elle a réussi à se forger sa propre identité, à la fois en tant que personnalité publique et en tant que citoyenne.

2. Des Coccinelles à l’Enam

« Bree » (son surnom) a fréquenté les écoles maternelle et primaire du complexe Les Coccinelles, spécialement créé pour le personnel de la présidence. Avec son frère aîné Paul Junior, elle a ensuite intégré l’internat du prestigieux Collège du Léman, à une dizaine de kilomètres de Genève, en Suisse. Avant de rejoindre les États-Unis, où elle poursuit un temps ses études à Los Angeles (Etats-Unis). Brenda a ensuite été admise (en cycle B-Trésor, pour le compte de l’année académique 2017 – 2018) à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam), une institution prestigieuse, chargée de former l’élite du Cameroun.

3. Ceo

Brenda Biya a fait le pari de se lancer dans les affaires en lançant sa propre entreprise spécialisée dans l’extension de cheveux, « Bree Culture Inc. Shopping » (quelque temps fermé à cause du Covid), en avril 2020, une entreprise de coiffure à Los Angeles, aux États-Unis, mais aussi un hôtel au Cameroun ainsi qu’une ligne de soins de la peau. Une partie des bénéfices serait destinée à des œuvres de charité. Elle avoue, sur un ton teinté d’humour, que la gestion n’est pas son point fort. Dans une vidéo publiée sur TikTok, le 23 janvier, elle déclare avec humour, au sortir d’une réunion avec ses salariés : « Oh, j’avais prévu du champagne pour notre réunion, il y a du Wifi gratuit ici et du café, mais comme vous pouvez le constater, le champagne est toujours là et ils sont tous au billard. Je crois que je vais devoir tous vous virer ! ».

4. Rappeuse

Brenda Biya a récemment fait une incursion dans l’industrie musicale sous le nom de scène « King Nasty ». Son premier single, « Bad Bitch Anthem » (on s’abstient de traduire), réalisé en collaboration avec l’une de ses meilleures amies, Jojo, a été publié sur les plateformes, le 28 décembre 2023, et a immédiatement attiré l’attention des internautes. Le choix du hip-hop témoigne d’une certaine connexion avec la jeunesse urbaine. Brenda Biya rêve de remporter un Grammy Award, la plus haute récompense américaine dans l’univers de la musique. Une aspiration audacieuse, mais pas forcément hors de portée. En 2016, Brenda Biya avait déjà créé la surprise en apparaissant dans un clip rap de Dex Willy et Blacky, revendiquant la liberté.

5. Swag et jet-set

Avec son piercing au nez, ses cheveux souvent teints de couleurs vives, ses bijoux de luxe, ses longues perruques, ses lunettes à la mode et ses nombreux tatouages, Brenda incarne un style à la fois décontracté et « swag ». Son album est un modèle de cette esthétique. Adepte des réseaux sociaux , elle navigue avec aisance sur ces plateformes, à l’instar de nombreux jeunes de sa génération et s’est fait un nom dans la Jet-Set. Elle partage régulièrement sur ses différents comptes sociaux des clichés pris lors de virées nocturnes dans les night-clubs, particulièrement à New York, sa ville préférée.

6. Mannequin

Brenda Biya, déjà connue comme entrepreneure et influenceuse, a récemment ajouté une nouvelle corde à son arc en se lançant dans le mannequinat. En janvier, elle a fait ses débuts sur le podium lors de la très prestigieuse Semaine de la Mode de Paris (Paris Fashion Week) où elle a eu l’occasion de partager la scène avec des célébrités comme Tayc et Chris Brown.

7. Conscience sociale

Brenda Biya n’hésite pas à prendre position. Elle a démontré son engagement antiraciste à plusieurs reprises. Notamment en dénonçant une discrimination anti-noire rencontrée lorsqu’elle fut éconduite par un chauffeur de taxi loué à 400 dollars alors qu’elle rentrait de l’université de Californie, à Irvine. Contrairement à son jeune frère Junior Biya et à son demi-frère aîné Frank Biya, elle s’est souvent prononcée ouvertement sur des questions politiques. Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Brenda Biya a également évoqué les pressions et le harcèlement dont elle a été victime en Europe, l’expérience d’être fille de président, les droits des minorités, notamment Lgbt.

8. Énergie binaire

Dans une vidéo publiée sur sa page TikTok, elle dit fréquemment être interrogée sur son identité de genre, avec des gens lui demandant de se conformer aux stéréotypes féminins en matière d’apparence. Elle partage : « Je suis un peu du masculin et du féminin. Je suis une énergie masculine et je suis une énergie féminine. » Elle ajoute : « Je suis l’une de ces personnes qui pensent que les êtres humains naissent avec des aspects masculins et féminins. Si tu es né homme, tu peux avoir un côté féminin. Tu peux avoir les deux énergies. »

9. Jésus

Brenda Biya est également reconnue pour sa profonde foi chrétienne, qu’elle exprime fréquemment sur les réseaux sociaux et dans son dernier album. Elle considère sa foi comme un élément essentiel de sa vie, lui fournissant force et orientation. Elle partage régulièrement des messages empreints d’amour, d’espoir et de religion avec ses abonnés, utilisant sa plateforme pour répandre des valeurs spirituelles. Dans l’une de ses vidéos, elle donne des conseils à sa communauté, les encourageant à prier abondamment pour que Dieu les aide à prendre des décisions éclairées.

10. Hermès

En avril, Brenda Biya a gâté une amie dont elle s’est fait tatouer le nom sur le doigt. Elle lui a offert un sac Kelly de Hermès, une pièce rare d’une collection limitée, d’une valeur de 34 000 dollars, soit plus de 20 millions de francs Cfa (environ 34 000 euros). Ce geste a suscité diverses réactions sur les réseaux sociaux, certains remettant en question l’utilisation de fonds publics pour de telles dépenses. Brenda a répondu en expliquant qu’elle avait un contact chez Hermès.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x