Accueil EnquêtesAfrique Cameroun > Contamination aux pesticides: Sosucam accusée d’empoisonner des plantations

Cameroun > Contamination aux pesticides: Sosucam accusée d’empoisonner des plantations

Plusieurs paysans riverains des plantations de la société sucrière du Cameroun ont manifesté leur colère le 6 juillet dernier, devant des locaux de la direction de l’industriel français.

Par panorama papers
0 commentaire 7,9K vues

Par Jean Charles Biyo’o Ella

Ils étaient des dizaines de paysans, originaires des villages de la haute Sanaga et victimes des épandages de la Sosucam, qui sont venus manifester leur ras-le-bol à Yaoundé.

En signe de protestation et comme pour prouver leurs allégations, ils sont venus chargés des sacs contenant des tiges d’arachide et de maïs brulées, des tubercules de maniocs pourris selon eux, à cause de leur contamination aux pesticides, utilisés et déversés sur les champs de canne par des avions de l’industriel français.

Devant le siège de la filiale du groupe Somdiaa et Castel, les agriculteurs révoltés ont libéré leur parole : « sosucam, cesse de nous empoisonner, sosucam, cesse de polluer nos cultures, cesse de nous tuer », 

pouvait-on les entendre scander devant le siège de l’agroalimentaire français.

Dans les villages Ebolbam, Nguèn, Mendju, Nkollessoung, Zili, Dakoura, Nkoteng-village entre autres, ce sont des dizaines d’hectares de cultures vivrières qui sont détruites par des produits phytosanitaires pulvérisés par des avions sur les champs de cannes. 

« L’avion de la Sosucam a déversé les pesticides dans mon champ la première semaine de mai. Mon champ de patate est totalement détruit » s’indigne Roger un quinquagénaire parti de Nkoteng pour la manifestation de Yaoundé. Pour sa part, Emilienne, une autre paysanne manifeste pour avoir perdu un hectare de manioc et maïsbrulés par ces produits chimiques déversés. 

Face à l’ampleur des dégâts, des villageois riverains des plantations de canne à sucre se  sont mobilisés en éco-syndicat, pour défendre leurs intérêts ainsi que l’intérêt écologique. Un huissier a été contacté pour constater les dégâts.Le 6 juin,un courrier est envoyé à la direction de l’entreprise française qui finira par dépêcher un technicien. La Rse de l’entreprise a reconnu les dommages, et promis une réparation avant la fin du mois de juin. Plus de trois semaines après, l’entreprise reste silencieuse, au détriment des plaintes des paysans.

Violation des droits de l’homme

Dans un rapport publié par la Direction générale du trésor français, Sosucam fait l’objet de graves accusations portant sur des violations deprincipes directeurs de l’Ocde en matière de respect des droits de l’homme et des normes environnementales par les entreprises multinationales. 

Le Pcn (Point contact national), une entité chargée de la mise en œuvre des principes directeurs de l’ocde à l’intention des entreprises multinationales, révèle que ces accusations sont contenues dans une plainte dont il a été saisi le 23 novembre 2020. Une plainte portée par un collectif d’associations camerounaises composé du Centre d’actions pour la vie et la terre (le Cavt ) et de 14 comités Riverains de Veille (Crv ) de la zone sucrière du département de la Haute- Sanaga. 

Concrètement, il est dit dans le rapport que le groupe Somdiaa et sa filiale camerounaise « n’exerceraient pas correctement leur devoir de diligence vis-à-vis des impacts sociaux, sociétaux et environnementaux qui seraient causés par les activités agro-industrielles de la Sosucam ». Des allégations d’impacts négatifs sur l’environnement et les populations riveraines des plantations de cannes à sucre et des usines de transformations de la Sosucam sont également évoquées. Lesquels consisteraient concrètement en des nuisances sonores et olfactives, des impacts sociaux (destructions de récoltes, détérioration des tôles, …) et sanitaires, des perturbations et une diminution de la faune, la pollution de l’air et des cours d’eaux entre autres.Des problèmes régulièrement à l’origine destensions entre riverains et l’industriel.

« Somdiaa devrait veiller à actualiser sa cartographie des risques en matière de droits de l’homme et prendre et prévoir des mesures de prévention, d’atténuation et de remédiation adéquates pour prévenir d’éventuelles tensions ».

Dans son rapport, le Pcn  avait constaté que Sosucam ne respectait pas pleinement plusieurs recommandations des principes directeurs de l’Ocde. Pour faciliter la mise en œuvre desdits principes directeurs à l’avenir, le point contact national avait adressé des recommandations en matière d’actualiser de la cartographie des risques en matière de droits de l’homme, la conduire rapidement d’une nouvelle étude d’impact environnementale qui prenne dûment comme référence les Principes directeurs et les guides de l’Ocde. Les dernières études environnementales de Sosucam datant de 2012 et 2017. Et pour une insertion réussie de l’entreprise dans son écosystème local, il est important de trouver des modalités opérationnelles et spécifiques pour nouer un dialogue avec toutes les organisations représentatives des populations riveraines des plantations et des activités de la Sosucam, notamment, L’ecosyndicat des riverains des plantations de la Sosucam, à l’origine de cette manifestation

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x