Accueil SportAfrique Cameroun | Coup d’Etat manqué de Samuel Eto’o > Mvondo Ayolo derrière les manettes: Les deux staffs toujours d’actualité à la tête des Lions indomptables

Cameroun | Coup d’Etat manqué de Samuel Eto’o > Mvondo Ayolo derrière les manettes: Les deux staffs toujours d’actualité à la tête des Lions indomptables

La liste du staff technique des Lions Indomptables en circulation sur les medias sociaux reste toujours à approuver par le Minsep et la présidence de la République, selon le decret présidentiel de 2014 et la convention Minsep-Fecafoot de 2015.

Par panorama papers
0 commentaire 1,7K vues

Par Hajer Elina

Dans l’affaire Minsep-Fecafoot, Le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o Fils ne s’oppose pas en effet contre le Ministre des Sports, Narcisse Mouelle Kombi. Selon nos informations, il n’est ni plus, ni moins que le fouet de Samuel Mvondo Ayolo, Directeur du cabinet civil de Paul Biya, dans sa bataille pour la fragilisation de Ferdinand Ngoh Ngoh, Secrétaire Général à la présidence de la République.

Les faits

Le 29 mai 2024 convoqué à la présidence de la République et après avoir été mis par devant les manquements graves qui lui sont reprochés dans la gestion technique et administrative des Lions indomptables par le Chef de l’Etat dans son discours du 10 février 2024, et après avoir présenté ses excuses, Samuel Eto’o reçoit le 30 mai 2024, Marc Brys au siège de la Fecafoot. Plates excuses à l’entraîneur Belge pour les propos discourtois tenus quelques jours plutôt et qui ont fait le tour du monde, rajoutant du discrédit à un pays dont l’image est déjà en perte de vitesse dans le monde en raison de l’âge avancé de son dirigeant…

Bref, Eto’o, comme rarement, se retient. Il parle d’apaisement, il se fait doux comme un agneau. Peu avant la conférence conjointe, il a discuté avec Brys à qui il a tenté de refourguer deux adjoints, Ndtoungou Mpile et David Pagou, pourtant démissionnaires le matin même. Surprenant n’est-ce pas ?

Timing

Brys lui explique qu’à dix jours d’un match aussi crucial, il ne peut modifier son équipe avec laquelle il a dressé la liste en fonction d’un ensemble de paramètres et que cette question pourrait être abordée, éventuellement, après le 12 juin, quand les Lions auront déjà livré leurs deux matchs.

L’Inspecteur général du ministère, Michel Dissake, qui assiste à l’entretien, courtois, égraine des formules courantes sur la sérénité nécessaire autour des Lions et en appelle au sens élevé de tout un chacun. Il est là pour accompagner le coach et ses assistants, pas pour faire de long discours. Séance photo à la fin de la conférence; tout le monde il est content mais on remarque que la mine habituelle d’Eto’o n’est pas celle des grands jours. Ceux qui le connaissent sont habitués à son éternel sourire.

Plan

Quelques temps après le départ de Brys, Eto’o met en place son plan. Il dépose au ministère des Sports, une demande de mise à disposition de Pagou, nommé quelques jours plus tôt entraîneur adjoint et qui a déposé à sa démission ce matin même du 30 mai.

Pourquoi demande t-il alors sa mise à disposition ? Il fait dire au ministre des Sports, Mouelle Kombi qu’il a été sanctionné par sa faute, et qu’en contrepartie de son acceptation du staff nommé par l’Etat, qu’il soit épargné de représailles. Le ministre est à Garoua et le dossier doit attendre son retour.

Dans le même temps, Eto’o informe le cabinet civil, pas le secrétariat général à la présidence, mais le cabinet civil, qu’il y a eu un accord entre le Minsep et la Fecafoot à la suite de ses échanges avec Dissake.

Manipulation

Sur quoi porte l’accord ? Eto’o affirme qu’ils ont convenu que Brys et ses assistants restent en poste et que lui nomme le reste du staff. Le Cabinet civil le félicite pour l’accord trouvé, mais dans le coup depuis le début, ne se rapproche pas du Minsep pour s’en assurer, encore moins du secrétariat général de la Présidence de la République.

Le Cabinet civil n’ignore pas que Eto’o ment. Mbarga Mboa, ministre délégué à la Prc; Essian, SG de l’Assemblée nationale; Oswalde Baboke, Dcc adjoint et Mvondo Ayolo, Dcc sont au four et au moulin depuis plusieurs jours pour permettre à leur poulain qui leur sert de général dans l’offensive contre le Sgpr de remporter une bataille. Le Cabinet civil se veut prudent et ne va pas jusqu’à écrire au Minsep.

Eto’o s’en chargera et écrira au ministre Mouelle Kombi une correspondance dans laquelle il indique que sur Très Hautes instructions de la Prc, il doit mettre à sa disposition David Pagou.

Cabinet civil

Las d’attendre la mise à disposition de Pagou jusque tard dans la nuit, il rend public le communiqué de son comité d’urgence qui nomme un nouveau staff.

Oswald Baboke, Essian et Mbarga Mboa le partage dans la nuit aux personnalités du pays. Le cabinet civil met sa machine en branle pour diffuser le communiqué et obtient du quotidien gouvernemental Cameroon tribune un traitement à la Une sur très Hautes instructions. De qui ? Personne n’assume officiellement. Ni Ayolo, ni Baboke. CT assurera le service après-vente et apporte l’onction politique à la manœuvre d’Eto’o.

Sauf que le lendemain, 31 mai au matin, la confusion est toujours totale. Le putsch n’a pas totalement réussi. Pagou, n’ayant pas obtenu la mise à disposition refuse de signer toute lettre d’engagement envers la Fecafoot. Il recevra dans la matinée à son domicile, la visite d’un « commissaire de police en service au Cabinet civil », l’enjoignant de se rendre à la Fecafoot signer la fameuse lettre d’engagement. Il opposera une résistance réclamant le fameux document de son employeur.

À l’instant même, les deux staffs persistent et on verra à partir de dimanche lequel tient les rênes des Lions. Deux factions s’affrontent également à la Prc et le quotidien gouvernemental Cameroon tribune s’est rangé derrière le Cabinet civil qui pilote en sous main Eto’o. La Dg Marie Claire Nnana et son rédacteur en chef, Yves Atanga ont tout intérêt à ce que ce putsch contre Ferdinand Ngoh Ngoh réussisse, sinon gare aux conséquences dévastatrices…

Plus d’informations à suivre…

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x