Accueil SociétéAfrique Cameroun | Crise anglophone: Plus de 200 mille enfants affectés par la fermeture des établissements scolaires selon l’Onu

Cameroun | Crise anglophone: Plus de 200 mille enfants affectés par la fermeture des établissements scolaires selon l’Onu

La crise anglophone, qui a débuté en 2016, a considérablement perturbé le système éducatif dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, laissant des milliers d’enfants sans accès à l’éducation.

Par panorama papers
0 commentaire 3,3K vues

Par Julie Peh

Selon des chiffres contenus dans un rapport rendu public ce 12 février par le Bureau de coordination des actions humanitaires de l’Onu (Ocha), c’est en tout 246 354 enfants qui n’ont pas pu aller à l’école cette année dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NoSo). Ces enfants ne sont pas scolarisés à cause de plusieurs écoles qui sont restées fermées dans le Noso en proie à une crise sécuritaire depuis 2016. D’après les données de Ocha, sur les 6 970 établissements identifiés dans le Noso, 2 875 n’ont pas ouvert depuis la rentrée en septembre dernier, soit environ 41% en valeur relative. Un chiffre qui tend à la baisse au regard de la situation l’année dernière. En effet, Ocha indiquait l’année dernière que 54% d’établissements n’avaient pas ouvert leurs portes aux élèves.

Si plusieurs établissements scolaires tardent à réouvrir, c’est sans doute parce qu’ils ont déjà été attaqués par des groupes armés. Récemment, à Nkar, dans le département du Bui (région du Nord-Ouest), un enseignant kidnappé a été exécuté par des séparatistes, suivi, le lendemain, de l’enlèvement d’un responsable d’établissement par des individus armés. Pour la seule année 2023, Ocha dénombre 25 exactions perpétrées contre les élèves et même les établissements, avec deux pics : le premier en février 2023 pendant la Fête de la jeunesse (8 exactions), le second en septembre 2023 durant la rentrée des classes (7 exactions).

« En septembre, lors de l’état d’urgence de deux semaine (du 4 au 17 septembre) décrété par les groupes armés non étatiques, des écoles ont été forcées de fermer et plusieurs personnes ont été tuées, enlevées ou agressées physiquement »,

Rapporte le bulletin d’information de l’Organisation des nations unies (Onu Info).

L’Onu souligne également les conséquences des mesures prises par le gouvernement camerounais, notamment la fermeture des écoles communautaires. Ces écoles représentaient une alternative pour maintenir l’éducation des enfants dans certaines communautés en dépit du conflit persistant. Depuis 2017, l’éducation de 700 000 enfants dans les deux régions anglophones du Cameroun a été perturbée par les insurgés séparatistes et les militaires. Les leaders séparatistes ont sans cesse ordonné la Fermeture de nombreuses écoles dans ces deux régions, en particulier le lundi, qui est jusqu’à présent considéré comme une ville fantôme et mortelle. Malheureusement, ceux qui souffrent le plus sont les enfants et les jeunes qui paient le prix fort en sacrifiant leur avenir.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x