Accueil PolitiqueAfrique Cameroun | Manœuvres préélectorales: Le Redhac interpelle le gouvernement sur le respect des droits et des libertés

Cameroun | Manœuvres préélectorales: Le Redhac interpelle le gouvernement sur le respect des droits et des libertés

Par panorama papers
0 commentaire 263 vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU

 Le Redhac et sa coalition pays-Cameroun face à la violation des droits et libertés des partis politiques de l’opposition et des journalistes, se disent « très préoccupés par la restriction de l’espace civique en Afrique centrale et en particulier au Cameroun et condamnent avec fermeté le musellement constant de la presse, surtout privée ». C’est pourquoi, ils demandent au gouvernement camerounais de cesser toutes intimidations, menaces et représailles à l’encontre des journalistes, des défenseur(e)s des droits humains, militants de la démocratie et les militants et sympathisants des partis politiques de l’opposition.

La même demande est faite aux Nations unies, à l’Union africaine à travers la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp). Bien plus, ils condamnent avec fermeté les manœuvres et stratégies orchestrées par certaines autorités administratives et certaines élites locales visant à interdire le déploiement de certains acteurs politiques sur le terrain, surtout ceux de l’opposition à la veille des élections. Dans cette foulée, les défenseurs des droits humains « condamnent avec la dernière énergie ces nombreuses violations des droits et libertés de manifestation, d’expression, d’opinion, de presse de réunion du Pcrn, Mrc et du Sdf et les autres partis politiques de l’opposition ». De ce fait, ils apportent leur soutien à tous ces partis politiques et au Syndicat national des journalistes du Cameroun.

Par ailleurs, le Redhac et sa coalition pays-Cameroun recommandent d’appeler l’Etat du Cameroun à respecter scrupuleusement les conventions, traités et instruments, pertinents au niveau régional (Union africaine) et international (Onu) relatifs aux droits de l’homme, aux libertés fondamentales et à la démocratie librement ratifiés et signés tel que : la Déclaration universelle des droits de l’homme (Dudh) ; le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (Pidcp) ; la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples (Cadhp) et les Lignes directrices sur la liberté d’association et de réunion en Afrique.

Les faits

L’atteinte aux libertés d’association et de réunion et l’atteinte à la liberté de la presse, sont les deux axes sur lesquels les défenseurs des droits humains épinglent les autorités camerounaises. « Les libertés fondamentales à rude épreuve en période préélectorales », est du reste le titre de cette déclaration. Le Redhac fait le constat factuel des entraves régentées par les autorités pour empêcher les partis politiques de l’opposition que sont le Pcrn, le Mrc et le Sdf de tenir des réunions publiques ou de se déployer en toute liberté sur le territoire national. Sur ce point, Maximilienne Ngo Mbe et les siens rapportent au sujet du Pcrn que le 23 novembre 2023, alors que l’ordre public n’était pas menacé dans la ville portuaire de Kribi, Madame le sous-préfet de Kribi 2ème a, contre toute attente, suspendu la tenue du congrès du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) initialement prévu du 15 au 17 décembre 2023 en vue du renouvellement de son Comité directeur et de ses organes de bases. L’argument avancé par l’autorité administrative portait sur « des dissensions internes » au parti « susceptibles de troubler l’ordre public ».

En ce qui concerne le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), il est dit que depuis le 24 avril 2024, le Dr. Boutche Jean Pierre, secrétaire régional du parti dans la région de l’Extrême-Nord a saisi par correspondance le sous-préfet de Maroua 1er pour une manifestation publique en vue de l’installation des organes de base le dimanche 12 mai 2024 de 13h30 à 18h30 au stade de l’Etacrat conformément à la loi N° 90-55 du 19 décembre 1990 portant régime des réunions et des manifestations publiques.

A ce jour, Monsieur le sous-préfet n’a ni délivré «immédiatement le récépissé », ni notifié l’interdiction de la manifestation à l’organisateur. Au sujet du Social democratic front (Sdf), le Redhac fait savoir que le 5 mai 2024, la caravane de l’honorable Joshua Osih (Chairman du Sdf) a été interdit d’accès dans l’arrondissement de Biwong-Bulu ; localité située dans la région du Sud par un groupe d’individus se revendiquant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), le parti au pouvoir. Cet incident, lit-on dans la déclaration, 

« s’est accompagné par des injures, les propos haineux et discriminatoires, les menaces et autres intimidations mettant en mal la cohésion sociale et le vivre ensemble si chères au président du Rdpc, Son Excellence Paul Biya ; président de la République du Cameroun ».

En ce qui concerne l’axe de l’atteinte à la liberté de la presse, le Snjc (Syndicat national des journalistes du Cameroun), le 3 mai 2024, après le dépôt de la déclaration de manifestation pacifique à l’occasion de la  célébration de la 31ème  édition de la journée mondiale de la liberté de la presse, les journalistes du Snjc qui se sont donnés rendez-vous à la poste centrale de Douala à l’effet de lire les différentes déclarations des institutions internationales et locales qui veillent sur le respect de la liberté d’expression dans le monde, ont fait face à la répression policière. Ils n’ont pas pu lire ces déclarations.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x