Accueil SociétéAfrique Cameroun | Nkafu policy institute: Sortir les startups camerounaises de l’ornière

Cameroun | Nkafu policy institute: Sortir les startups camerounaises de l’ornière

C’est la résultante des échanges ce 29 février 2024 à Yaoundé entre un panel d’experts et les entrepreneurs des startups, chapeautés par le Nkafu policy institute de la Fondation Denis et Lenora Foretia.

Par panorama papers
0 commentaire 312 vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU

La problématique ou la difficile définition de la startup a ouvert le bal des exposés des quatre experts triés sur le volet. Il a été convenu que si une société traditionnelle prend en moyenne trois ans pour s’implanter, il en va autrement des startups qui connaissant généralement une croissance exponentielle. Poursuivant dans sa démarche précautionneuse de la définition de la startup, Théophile Moussa Abega va se demander si la startup signifie dans le contexte camerounais une entreprise essentiellement digitale ou bien une entreprise qui est formée en priorité par des jeunes gens.

Dans ce sillage, il va confier qu’une startup se caractérise par son chiffre d’affaires mirobolant qui est le plus souvent évalué en millions de dollars. Dans ce sens, il a été convenu qu’il faut travailler au lobbying et au plaidoyer pour l’adoption et la promulgation d’une « startup act ». Toujours dans cette dynamique de proposition des définitions, il est aussi reconnu qu’une startup est une entreprise du domaine technologique. Parlant des difficultés des startups au Cameroun, un autre expert indique que c’est l’accès au financement. Précisément parce que sa définition n’est pas acquise au plan législatif, son financement devient un véritable serpent de mer. A côté de ceci, partant du postulat qu’une startup est généralement la somme d’idées de plusieurs personnes, il se pose un réel problème de coaching des différents acteurs dans une startup, un problème d’égo à gérer. Il est donc question de sensibiliser les jeunes sur l’urgence de fonctionner ensemble. Les jeunes ont été appelés à participer aux différents séminaires et ateliers organisés par Nkafu Policy institute sur les problématiques qui encadrent l’émergence et la croissance des startups. Quant au défi du capital humain, on a enregistré que beaucoup d’acteurs dans le secteur ont étudié sur le tas. Pour autant, ils ont une expertise avérée et c’est pourquoi beaucoup d’entreprises occidentales recrutent de plus en plus de main d’œuvre en Afrique et en Asie.

La question des ressources humaines vient aussi du fait que les enseignements dans nos écoles et universités sont très théoriques. Un autre défi des startups est l’accès au marché. Pour y être, il faut passer par l’étranger à travers les plateformes comme Play store et autres. Il est possible, ont reconnu les experts, de créer un marché régional à partir du Cameroun. Le défi majeur étant que les startups camerounaises sont enregistrées à l’étranger en raison des déficits législatifs. Cet état de chose cause une perte considérable à l’économie du pays. Le Ghana par exemple vient de voter et de mettre sur pied un fonds pour le financement de ses startups. Si les startups ont des difficultés, il va sans dire qu’il y a aussi des atouts avec la multiplication des datas centres à travers le pays et aussi la disponibilité des bandes passantes. On peut ainsi avoir internet 4G dans plusieurs villes du pays.

Contexte des startups

Les défis auxquels doivent faire face les startups au Cameroun sont nombreux et variés comme il a été précisé plus haut. Au cours des échanges, il est vite apparu que la définition de la startup n’est pas encore intégrée dans le corpus législatif du Cameroun. De manière empirique, on estime qu’environ 101 startups technologiques opèrent actuellement au Cameroun, dont 36 ont été créées entre 2019 et 2020. Cependant, ce nombre reste faible en comparaison avec le Nigeria, qui compte 1 697 startups technologiques rien qu’à Lagos. C’est dire toute l’urgence des autorités du pays de Paul Biya de voter des lois pour encadrer l’émergence et la bonne marche des startups. Toujours selon les réalités du terrain, la convergence a été établie qu’au Cameroun, on confond les startups et les Pme. Toute chose qui handicape gravement le fonctionnement des premières.

Il faut indiquer par ailleurs qu’en 2006, « la Silicon Mountain » a été créée à Buea, la capitale de la région du Sud-Ouest du Cameroun, devenant ainsi le premier incubateur technologique du pays pour les start-up. En vue de reproduire ce succès, le gouvernement camerounais envisage depuis 2018 de soutenir un nouveau cluster technologique à Yaoundé, baptisé « la Silicon River ». Ce pôle technologique sera une plateforme de recherche et d’innovation offrant aux jeunes développeurs de logiciels et autres entrepreneurs technologiques créatifs et ambitieux l’infrastructure et le soutien dont ils ont besoin pour favoriser l’innovation. Jean Blaise Nkonga, le chef des opérations par intérim à Nkafu policy institute ne s’est pas trompé en fixant le cap dans son discours préliminaire à ces assises.

Pour lui, il était question de travailler ensemble pour trouver des solutions communes ; de transformer les défis en opportunités ; de s’engager dans un débat constructif ; de lever le voile sur tous les défis qui interpellent l’essor des startups au Cameroun. Tous les regards sont désormais rivés vers le ministère de tutelle, celui des Postes et télécommunications, pour le dépôt d’une loi au Parlement camerounais, dans le but bien compris d’encadrer les startups.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x