Accueil SportAfrique Cameroun > Samuel Eto’o Fils: Impeccable dans son rôle de « Fou du roi »

Cameroun > Samuel Eto’o Fils: Impeccable dans son rôle de « Fou du roi »

Son rôle n’est plus sur un stade, mais dans la cour du roi. Comme « Fou du roi » ou « fou de service ». Il courre partout, il monte, il descend ; infatigable, il est présent sur tous les plateaux de télévisions poussant des coups de gueules, donnant des explications, trouvant des solutions, brisant des rêves tout en faisant rêver.

Par panorama
0 commentaire 261 vues

Avec Saint-Eloi Bidoung

Comme un fou, il ne recule devant rien, mais tout lui réussit, terrasse ceux qu’on appelle en Sango les « Cota zo » c’est à dire « les grands hommes de pouvoir », s’oppose, invective et affronte les plus insoupçonnés du régime. Tout ceci sous le regard bien veillant, malicieux et admiratif du grand Manitou.

Le « fou du roi » est un personnage dont le rôle est de divertir le peuple et lui faire oublier les dures réalités du quotidien. Au Cameroun, voilà depuis peu, le rôle dévolu à Samuel Eto’o Fils, ces derniers temps. Il joue ici, se déjoue là et se joue des uns et des autres plus loin. Et voilà le peuple distrait. Il oublie ses famines, ses soifs ; ses peurs et ses douleurs ; quelle aubaine pour le roi que d’avoir un « fou du roi » si inspiré!.
Eto’o fils : opium de divertissement pour les chômeurs.

Le taux de chômage des jeunes diplômés et d’autres plus ou moins diplômés n’est plus une donnée statistique au Cameroun. C’est une réalité écœurante que vivent presque toutes les familles exclues du cercle régnant. Le meilleur moyen de lutte trouvé par les gouvernants du pays, pour distraire les jeunes au chômage dans les quartiers, c’est « l’Etomania ». C’est le titre d’un spectacle comique et cocasse dans lequel le « fou du roi » captive les émotions des jeunes désœuvrés et autres oisifs abusés et désabusés du pays pendant des heures dans les carrefours, devant les kiosques à journaux, les places de jeux de Ludo et de damier dans les quartiers.

En discutant de la fortune du footballeur, de ses vrais-fausses maîtresses, de ses relations, de ses caprices, et de ses frasques … de 06h du matin à 24h du soir, ils oublient leur état de chômeurs sans lendemain. Le roi peut dormir tranquille, sans risques de soulèvements des sans-emplois ; sa cour peut s’engraisser sans peur ni honte sans être inquiétée par ces délaissés, occupés à se mouvoir dans le spectacle de « l’Etomania », une pièce habilement mise en scène par les tenants du pouvoir.
Eto’o fils : Un divertissement contre les crises

Depuis l’élection de ce brillant footballeur à la tête de la Fédération camerounaise de football, les camerounais vivent chaque jour un spectacle qui leur fait oublier les morts et blessés (anciens et nouveaux) de Bamenda et Buea. Sur la toile, les spots et les vidéos sur ce qui se passe (toujours en pire) en zone anglophone ont cédé la place aux informations sur la Fecafoot et sur Samuel Eto’o Fils. Depuis décembre 2021, on en a des tonnes, rien que sur le « Pichichi » et de moins en moins sur cette situation sanglante qui perdurent dans la zone anglophone. Même les activités des membres du Gouvernement sont facilement apparentées à des faits liés au « Ngambe » que l’oracle des détenteurs de l’art divinatoire clame haut et fort « Président ».
Par une sombre histoire d’équipementiers des Lions indomptables.

Les exactions des « ambaboys » contre des positions des Forces de défense et de sécurité sont remplacées par des images commentées avec un lyrisme outrageusement fleuri de Samuel Eto’o Fils (Brésil, Thaïlande…) sur les sites d’informations. Comme le fou du roi de la Cours du roi Attila, Samuel Eto’o Fils a enchanté le peuple avec ces spectacles comiques qui ont éloigné la gravité et les peurs de la guerre dans la zone anglophone du pays. C’est sûrement ce que le roi et sa volatile voulaient. Et « l’Eto’o se resserre ».
Eto’o fils : La Distraction de forme contre les distractions de fonds

Alors que l’opinion nationale n’avait d’yeux et d’oreilles que sur la rocambolesque affaire de l’audit des lignes 65 et 94, elle sera conviée à un spectacle de bouffonnerie présenté par le « fou du roi » sur la grande place. « L’affaire One All sports contre Coq sportif ». Le « Fou du roi » jouait le rôle du roi de la basse-cour et de la haute-cour de la République. Le spectacle était si divertissant que le public oublia très vite (et jusqu’à ce jour) les 5000 milliards de Fcfa querellés dans le trésor public. Quand cette opinion publique voulu s’arrêter sur l’affaire des centaines de fonctionnaires radiés des effectifs de la Fonction publique, ce sont les sorties comiques de Samuel Eto’o Fils et sa compagnie théâtrale en Asie qui firent la première page des journaux et le buzz sur Internet.

Au moment où on parle de la raréfaction du gaz domestique, de l’inflation vertigineuse dans les marchés ; des fêtes de fin d’années difficiles du fait de pénuries sauvages, Samuel Eto’o nous présente l’affaire Parfait Siki. Et tout le monde s’arrête pour regarder le spectacle au carrefour, oubliant la hausse du prix du tas de tomate au marché.
Infatigable, comique, le « fou du roi » a toujours une pièce dans la poche pour divertir et distraire le peuple.

Les camerounais se posent beaucoup de questions à propos du présent et de l’avenir de Ferdinand Ngoh Ngoh. Samuel Eto’o Fils, très inspiré comme « fou du roi »i, annonce la victoire du Cameroun à la Coupe du monde de football Qatar 2022 et le peuple applaudi à tout rompre et oublie les autres soucis comme le « Covidgate », le renvoi de plus de mille élèves soldats arrivés en fin de formation, les distraction massive des fonds de la Can total, les fonds détournés des projets routiers et les frasques sexuelles d’un ministre en fonction.

Les camerounais dans l’étau d’Eto’o.
Le règne sent bon, l’embrouille à tous les niveaux. Si Samuel Eto’o n’avait pas existé, on en trouverait un car, Il faut absolument quelqu’un qui a ce talent de distraction du peuple à l’avantage des gouvernants du pays.

Il n’est pas prudent d’avoir un peuple qui réfléchit sur ses conditions de vie quotidiennes. Il faut le distraire, l’avilir pour l’assujettir et l’abrutir avec des plaisirs sans intérêts pour sa casserole comme le football.

Ainsi un jeune chômeur, père d’enfant, ne pensera plus à la vie chère et à la pauvreté ambiante dans laquelle il végète, tant qu’il peut défendre bec et ongles la fortune d’Eto’o Fils face à celle de Didier Drogba pendant des heures au carrefour.
Eto’o fils le « fou du roi », comme un nouveau fou, courre dans tous les sens, monte, descend ; trouve des mots, des amuse-gueules qui nous font dire que Samuel Eto’o est impeccable dans son rôle de « fou du roi ». De quoi se demander s’il n’est pas effectivement devenu fou en nous vendant l’illusion, le rêve de gagner avec lui comme président, la coupe du monde.

Saint Eloi Bidoung

Le roi a fait le bon choix en le choisissant comme pion dans le jeu d’échecs qu’il joue seul contre lui-même en solitaire. Samuel Eto’o « fou du roi » ou roi devenu fou, un fou qui trompe des intelligences, un fous qui sait que le peuple a besoin du pain, du vin, des jeux et du sang.
Et si le « fou du roi » à la fin, devenait Roi, comme le prédisent les « Ngambé » ? That is the Question, et ça, ça va se savoir !!!

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 28 11 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie