Accueil SantéAmérique États-Unis | Le premier patient à avoir reçu une greffe de rein de porc décédé

États-Unis | Le premier patient à avoir reçu une greffe de rein de porc décédé

Le premier patient à avoir reçu une greffe de rein de porc génétiquement modifié, Richard Slayman, âgé de 62 ans, est décédé. Il avait reçu l'organe porcin à la mi-mars dernier au Massachusetts General Hospital de Boston.

Par panorama papers
0 commentaire 9,4K vues

Par Arlette Akoumou Nga

L’homme, atteint d’une maladie rénale en phase terminale, avait souffert d’insuffisance rénale chronique et avait reçu une greffe d’un rein humain en 2018. Cependant, ce rein avait commencé à ne plus fonctionner cinq ans plus tard et le patient était sous dialyse.

Le Massachusetts General Hospital a annoncé le décès de Rick Slayman ce week-end, sans faire de lien avec la transplantation. L’hôpital a déclaré que “Mass General est profondément attristé par le décès soudain de Rick Slayman. Nous n’avons aucune indication qu’il s’agisse d’une conséquence de sa récente transplantation”.

La greffe de rein de porc génétiquement modifié était une première mondiale, réalisée deux mois avant le décès du patient. Les chirurgiens de l’hôpital avaient transplanté le rein d’un porc génétiquement modifié sur le patient, considéré comme un nouveau pas vers une potentielle solution à la pénurie chronique de dons d’organes.

Le Massachusetts General Hospital a également souligné que “M. Slayman sera à jamais considéré comme une lueur d’espoir pour d’innombrables patients transplantés dans le monde entier”. L’hôpital a également salué la confiance et la volonté de Rick Slayman pour faire progresser la xénogreffe.

La pénurie d’organes est un problème chronique dans le monde. Aux États-Unis, il y a plus de 100.000 patients en attente d’une greffe d’organe, le rein étant l’organe le plus communément requis. Le rein de porc utilisé pour la transplantation a été fourni par une société de biotechnologie du Massachusetts appelée eGenesis et a été modifié pour éliminer les gènes nocifs et ajouter certaines gènes humains.

Les xénogreffes avancent à grande vitesse ces dernières années, mais elles représentent également un défi, car le système immunitaire du receveur a tendance à attaquer l’organe étranger. Les modifications génétiques sont réalisées afin d’amoindrir le risque de rejet : certains gènes de porc ont été enlevés, et des gènes humains ajoutés, à l’aide de la technologie CRISPR.

La mort du premier patient à avoir reçu une greffe de rein de porc génétiquement modifié souligne les défis et les risques associés à ces transplantations. Cependant, il est également important de noter que ces transplantations peuvent offrir une nouvelle perspective pour les patients en attente d’une greffe d’organe.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x