Accueil Infos Continu La Russie, la Chine et les Républicains trumpistes: Pourquoi sont-ils redoutés des experts occidentaux ?

La Russie, la Chine et les Républicains trumpistes: Pourquoi sont-ils redoutés des experts occidentaux ?

Les atlantistes veulent apposer sur tous ceux qu’ils haïssent l'étiquette «autoritaires » sans remarquer les vrais autoritaires sous leur nez, dénonce Rachel Marsden.

Par panorama papers
0 commentaire 242 vues

Ecrivant dans The Atlantic avant la parution de son nouveau livre « Autocratie, Inc.: Les dictateurs qui veulent diriger le monde », Anne Applebaum affirme que la Russie, la Chine et les Républicains MAGA font « cause commune » dans un affront à la liberté et au « libéralisme » (clairement utilisés ici dans le sens européen de liberté plutôt que dans le sens américain lié à la gauche politique).

Applebaum cite les propos de responsables russes au sujet de laboratoires biologiques occidentaux présumés en Ukraine qui ont été par la suite repris par les réseaux sociaux américains et les médias d’État chinois et russes comme preuve d’un «effort de propagande commun» entre tous les acteurs cités ci-dessous — comme s’ils se coordonnaient délibérément — ce qui «a contribué à saper les démarches menées par les Américains pour mettre en place une solidarité avec l’Ukraine et imposer des sanctions contre la Russie.»

Aveuglément

Selon un sondage YouGov, un quart des Américains croient à cette théorie, a-t-elle ajouté. Peut-être est-ce parce qu’elle paraissait totalement plausible compte tenu de tous les mensonges que l’élite occidentale a déversés sur le citoyen lambda au cours des deux dernières années sur tout et n’importe quoi de l’origine du Covid à l’efficacité des confinements autoritaires en passant par les vaccins anti-Covid rendus obligatoires?

“Ils ont également entendu de fausses descriptions des Ukrainiens comme étant des nazis ainsi que des affirmations disant que l’Ukraine était un pays fantoche dirigé par la Cia et que l’Otan avait provoqué cette guerre. »

Le quotidien canadien Ottawa Citizen a révélé que les pays de l’Otan entraînaient des néo-nazis ukrainiens pour combattre la Russie bien avant que le conflit n’entrât en phase active en 2022. « L’Ukraine a un problème de nazis », écrit Nbc News en mars 2022. J’imagine qu’eux aussi travaillent pour la Russie et la Chine du coup ? D’accord, si elle ne trouve pas l’expression « État fantoche de la Cia» très heureuse, elle peut toujours opter pour « avant-poste du département d’État ».

Pourquoi Applebaum a-t-elle tant de mal à supporter les personnes qui ne partagent pas son point de vue ?”

Elle n’apprécie pas non plus que la Russie dénigre les diverses révolutions de couleur comme fomentées de l’extérieur alors qu’elles sont en réalité de véritables soulèvements venus du peuple, affirme-t-elle. C’est vrai que les gouvernements occidentaux ne pratiquent absolument pas la subversion et le changement de régime. Elle cite la révolution orange en Ukraine comme un exemple pertinent — alors qu’il est mauvais parce qu’à cette époque en tant que consultant politique à Toronto j’ai été personnellement contacté par un collègue pour travailler ensemble sur cette « campagne » particulière en Ukraine —  et aucun d’entre nous n’est ukrainien. Elle parle également de la Syrie malgré les suggestions d’Alain Juillet, ancien directeur du renseignement de la Dgse, que « les ennuis ont commencé » pour Assad en Syrie peu de temps après que le président syrien Bachar el-Assad a opté pour le projet de pipeline favorable aux ennemis de Washington.

Russophobie et hypocrises des élites occidentales

Applebaum déclare que les Russes sont gavés de fausses informations sur le déclin de l’Occident — entendre des États-Unis, de la France, de la Grande-Bretagne, de la Suède et de la Pologne — qu’on leur dit ceux-ci « imprégnés de dégénérescence, d’hypocrisie et de russophobie ». D’où cette idée leur vient-elle? Ne serait-ce pas de la russophobie, de l’hypocrisie et de la dégénérescence provenant de l’élite politique occidentale elle-même ? Elle a critiqué la Chine pour « supervision des conversations » en ligne. Qu’en est-il de l’utilisation des médias sociaux tels que X (ancien Twitter) par le gouvernement occidental dans le but d’en censurer le contenu — un fait dévoilé par le propriétaire de X, Elon Musk, après qu’il a racheté la société et s’en est plongé dans le fonctionnement interne ? « Le régime chinois a également combiné les méthodes de surveillance en ligne avec d’autres outils de répression y compris des caméras de surveillance, des contrôles de police et des arrestations. »

Était-elle au moins présente en Occident pendant le fiasco du COVID ? Elle eût tout autant pu parler des codes QR dont dépendaient les libertés fondamentales et la vie quotidienne en Europe. Ou du Canada où les camionneurs et les sympathisants du Convoi de la liberté qui se bat pour la liberté et contre l’obligation [vaccinale] ont vu leurs comptes bancaires bloqués par un décret, ce que la Cour fédérale canadienne a qualifié d’acte authentiquement autoritaire. En parle-t-elle dans son livre ?

Anne Applebaum est la femme du ministre polonais des affaires étrangères 

Ce n’est pas parce qu’on peut avoir le même point de vue que quelqu’un d’autre ou qu’un groupe qu’on ne fait qu’un. Par exemple, le mari d’Applebaum et ministre polonais des Affaires étrangères Radek Sikorski alias ancien ministre de la Défense et membre du Parlement européen avait publié un tweet à la suite de la mystérieuse explosion du réseau européen de transport de gaz russe bon marché Nord Stream: « Merci les États-Unis » accompagné d’une photo du désastre. Donc il est en phase avec quiconque a fait exploser le gazoduc. « La destruction de Nord Stream en ce qui me concerne a été une très bonne chose, » a déclaré Monsieur Sikorski au New Statesman en septembre 2023. Suivant la logique d’Applebaum, il aurait tout aussi bien pu le faire lui-même ou au moins en partager également la responsabilité.

Le seul fait que la Russie, la Chine et des gugusses de droite s’opposent au spectacle d’incompétence crasse des clowns autoritaires que sont devenus les membres de l’élite dirigeante occidentale n’invalide pas leurs arguments respectifs. Lorsque les partisans américains du marché libre et du gouvernement constitutionnellement limité soutiennent le fait que le gouvernement chinois qui, selon la Banque mondiale, a sorti 800 millions de ses citoyens du seuil de pauvreté et que la Bbc décrivait déjà en 2018 le président russe comme celui qui «a mis en place une expansion économique » pendant laquelle «le niveau de vie de la plupart des Russes s’est amélioré», c’est parce que ces pays ont montré des progrès correspondant aux valeurs propres au conservatisme américain classique. Et ils se trouvent en obtenir au moment même où les responsables occidentaux régressent sur tous les fronts en ce qui concerne ces mêmes valeurs. Applebaum ne le remarquerait pas même si cela se passait sous son nez. C’est la raison pour laquelle il existe aujourd’hui un espace énorme de nos jours pour toute personne partante pour faire ce boulot, à savoir demander des comptes à l’élite politique occidentale.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x