Accueil SociétéEurope Nouvelle-Zélande | Des strip-teaseuses défilent devant le Parlement pour une meilleure protection juridique

Nouvelle-Zélande | Des strip-teaseuses défilent devant le Parlement pour une meilleure protection juridique

Des strip-teaseuses néo-zélandaises, certaines en tenue de scène, ont manifesté jeudi devant le Parlement à Wellington pour réclamer une meilleure protection juridique dans le secteur des spectacles pour adultes.

Par panorama papers
0 commentaire 9,K vues

Par Arlette Akoumou Nga

“Les abus auxquels nous sommes confrontés nous rendent vulnérables en tant que travailleurs”, a affirmé Margot Embargo, qui se présente sous un pseudonyme, porte-parole de ce rassemblement qui a réuni des dizaines de manifestants, dont quelques hommes.

Pour Vixen Temple, une danseuse de pole dance, qui tournait autour d’une barre mobile sous les yeux des parlementaires, il est “vital” que le gouvernement améliore les droits des personnes qui travaillent pour l’industrie du divertissement pour adultes. Elles souhaitent notamment, selon la porte-parole, une meilleure protection pour se prémunir contre certains employeurs prédateurs et le droit de négocier collectivement pour obtenir de meilleurs salaires et conditions de travail.

En Nouvelle-Zélande, les danseuses de strip-tease sont employées en tant qu’entrepreneurs indépendants. En théorie, elles peuvent décider des jours où elles souhaitent se produire et du montant. En réalité, ce sont souvent les propriétaires des clubs qui dictent les conditions, en décidant de leur rémunération ou en infligeant des amendes aux danseuses qui se déclarent malades.

“Comme il n’existe aucune réglementation sur la manière dont les clubs sont autorisés à traiter leurs travailleurs, ils les exploitent massivement”, explique Margot Embargo, 24 ans, ce qui “nous rend vulnérables” Selon elle, les propriétaires des clubs demandent aux strip-teaseuses jusqu’à plus de 50% de leurs revenus pour qu’elles puissent produire, soit un montant qui a presque doublé ces dernières années, estimant que “l’exploitation ne cesse de s’aggraver”.

Le collectif espère que sa pétition permettra l’adoption d’une nouvelle législation qui bénéficie déjà d’un certain soutien au sein du Parlement.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, États-Unis d’Amerique;
  2. E-mail: info@panoramapapers.com
  3. Tél.: +17707561762, +17035012817 
  4. Bureau AfriqueBP. 35144 Rue ambassade du Royaume de Belgique, Yaoundé-Bastos, Cameroun (+237) 699460010

Revue de presse du 21 02 2024

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x