Accueil SportAsie Qatar > Coupe du monde 2022: La soirée magique de la «famille» de Walid Regragui

Qatar > Coupe du monde 2022: La soirée magique de la «famille» de Walid Regragui

Le Maroc de Walid Regragui a réalisé un exploit historique en se qualifiant pour les quarts de finale de la Coupe du monde au Qatar, mardi 6 décembre. Une première dans l'histoire des Lions de l'Atlas, qui ont éliminé l'Espagne à l'issue des tirs au but (0-0, 3 tirs au but à 0). Le sélectionneur savoure, tout en se tournant déjà vers la suite.

Par panorama papers
0 commentaire 601 vues

Par Joël Onana

D’un côté, il y avait la tristesse de Luis Enrique, le sélectionneur espagnol. Et de l’autre, il y avait la joie d’une sélection marocaine qui s’est démenée pour décrocher une qualification devant des supporters chauffés à blanc, pour ce premier Mondial dans le monde arabe. Pour le premier, l’ambiance d’après-match est forcément moins festive. « C’était un beau match », a tout de même commenté l’ancien joueur et entraîneur du FC Barcelone.

Quatrième équipe africaine à se hisser en quarts de finale de la Coupe du monde

Les Lions de l’Atlas ont éliminé l’Espagne à l’issue de la séance de tirs au but (0-0, 3 tirs au but à 0), et personne ne pouvait en espérer autant avant le début du tournoi. Mais le coach marocain, Walid Regragui, a souvent dit qu’il fallait parfois « rêver » pour atteindre son but.

Les Marocains ont défendu courageusement et intelligemment, tentant de profiter des pertes de l’Espagne pour lancer des contres. Walid Regragui, qui « aime » le jeu de « possession » de la Roja, espérait que l’Espagne « ne saurait pas quoi faire du ballon ». Ce fut un peu le cas.

Le Maroc est désormais la quatrième équipe africaine à se hisser en quarts de finale de la Coupe du monde après le Cameroun en 1990, le Sénégal en 2002 et le Ghana en 2010. Après la génération 1986, qui avait atteint pour la première fois le stade des huitièmes de finale, voilà la génération 2022, avec notamment son gardien Yassine Bounou, héros de la séance de tirs au but.

Walid Regragui peut se féliciter, lui qui ne voulait pas que ses joueurs aient un « complexe d’infériorité en tant que nation africaine ». « Pourquoi un pays africain ne pourrait-il pas gagner la Coupe du monde dans les 20 années à venir ? », interrogeait-il la veille de ce choc, en conférence de presse.

Une autre montagne à gravir

« On a pas mal de blessés. On a donné tellement d’énergie face à l’Espagne. Ça va être dur, il va falloir lancer des joueurs qui étaient sur le banc » 

indique le technicien.

Il ajoute :

« Tous nos supporters nous ont donné de la force pour gravir cette montagne. Je suis très fier et je dédie cette victoire à tous ceux qui nous supportent. C’est difficile de réaliser ce que nous avons fait. »

Walid Regragui est désormais tourné vers la prochaine rencontre, une autre montagne à gravir, face au vainqueur du match Portugal-Suisse : « On va se focaliser sur le prochain match. Nous sommes une famille. » Une famille qui peut se mettre à rêver d’une demi-finale. Il semble qu’avec le coach Regragui, rien ne soit impossible. Et Sofiane Boufal ne cache pas sa fierté d’avoir un coach pareil.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 01 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen