Accueil PolitiqueAfrique Rca | Les opposants du président Touadéra vivent sous la menace des arrestations

Rca | Les opposants du président Touadéra vivent sous la menace des arrestations

Depuis l’adoption contestée de la nouvelle constitution centrafricaine, les arrestations se multiplient à travers le pays. Les opposants au régime dénoncent une méthode d’intimidation arbitraire, qui vise à faire taire les voix dissidentes.

Par panorama papers
0 commentaire 9,1K vues

Par Sandra Embollo

Ce 20 janvier, devant l’ambassade centrafricaine à Paris, quelques dizaines d’opposants au président Faustin-Archange Touadéra se sont réunis pour manifester malgré le froid. Si pulls et manteaux cachent les tee-shirts floqués de leurs revendications, une grande banderole est là pour faire passer le message. “Dictateur centrafricain Touadéra, ami des Wagners … libérez le député Dominique Yandocka”, peut-on lire en grosses lettres.

Depuis son arrestation musclée au petit matin du 15 décembre, le nom de Yandocka, ce député d’opposition du parti Initiative pour la transformation par l’action (ITA) accusé de tentative de coup d’État, se chuchote sur toutes les lèvres, de Paris à Bangui. Et devient le symbole d’une répression qualifiée d’arbitraire par les adversaires de Touadéra.

Au pouvoir depuis 2016, le président centrafricain a fait approuver par référendum en août dernier un nouveau projet de constitution, qui devrait lui permettre de briguer un troisième mandat en 2025. Le scrutin, qui reste contesté, s’est déroulé sous l’œil attentif des paramilitaires russes du groupe Wagner – plus implantés que jamais depuis leur arrivée dans le pays en 2018 – qui ont apporté leur soutien sécuritaire et logistique. 

Multiplication des arrestations

Avec 95,27 % de oui et plus de 60 % de participation – un record en Centrafrique – le référendum est qualifié de mascarade par l’opposition, qui dénonce avec force un “coup d’État constitutionnel”, s’attirant les foudres du chef de l’État. Depuis, les voix discordantes sont de plus en plus réduites au silence.

Le référendum a été suivi de “campagnes actives d’intimidation, d’arrestations et de condamnations arbitraires des adversaires politiques et personnalités gênantes”, assure Médard Polisse-Bébé. Ce cadre du parti d’opposition Rassemblement démocratique centrafricain (Rdc, parti de l’ancien président André Kolingba), connu pour critiquer l’influence de Wagner dans son pays, demande maintenant la libération du député Yandocka et de ses compatriotes “qui croupissent en prison”.

Détenu au redouté camp de Roux, grand camp militaire tenu par les russes de Wagner et la garde de sécurité présidentielle et républicaine (GSPR), Dominique Yandocka est accusé de “flagrant délit” pour “crime de complot”. Un flagrant délit qui, selon le procureur de Bangui, rend l’immunité parlementaire de l’accusé “inopérante”.

Instrumentalisation de la justice

“Le député était à sa résidence en train de dormir à 4 h du matin … Il ne pouvait pas en même temps commettre un crime”, réfute Crépin Mboli-Goumba, coordinateur du Bloc républicain pour la défense de la constitution (Brdc), une plateforme constituée de leaders d’opposition. Pour cette figure politique, le communiqué du procureur est un aveu de violation des libertés et des droits de Dominique Yandocka.

Les avocats du député, quant à eux, continuent de mettre en avant l’immunité parlementaire dont il devrait jouir, et dénoncent une “instrumentalisation de la justice” de la part du gouvernement. Aucune de leur demande de mise en liberté n’a pour l’instant été entendue. Le dossier est au point mort.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, États-Unis d’Amerique;
  2. E-mail: info@panoramapapers.com
  3. Tél.: +17707561762, +17035012817 
  4. Bureau AfriqueBP. 35144 Rue ambassade du Royaume de Belgique, Yaoundé-Bastos, Cameroun (+237) 699460010

Revue de presse du 01 03 2024

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x