Accueil PolitiqueEurope Russie: Le Kremlin nie que Poutine ait menacé Boris Johnson de lancer une attaque contre le Royaume-Uni

Russie: Le Kremlin nie que Poutine ait menacé Boris Johnson de lancer une attaque contre le Royaume-Uni

n'y a pas eu de menaces de frappes de missiles, déclare le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov

Par panorama papers
0 commentaire 697 vues

Par Sandra Embollo

Le Kremlin a démenti, lundi, les affirmations de l’ancien Premier ministre britannique Boris Johnson selon lesquelles le président russe Vladimir Poutine l’aurait menacé d’une frappe de missiles au début de la guerre de Moscou contre Kiev.

“Ce que M. (Boris) Johnson a dit n’est pas vrai. C’est un mensonge, pour être plus précis”.

a déclaré le porte-parole Dmitri Peskov lors d’un point de presse tenu à Moscou.

Peskov a déclaré être au fait des propos échangés lors de la conversation téléphonique entre Vladimir Poutine et Boris Johnson, notant que ce dernier a soit menti délibérément, soit “n’a pas compris” les propos du dirigeant russe.

“Une fois encore, je le répète officiellement : c’est un mensonge, il n’y a pas eu de menaces de frappes de missiles. Évoquant les défis pour la sécurité de la Fédération de Russie, le président Poutine a noté que si l’Ukraine rejoint l’Otan , le déploiement potentiel de missiles de l’Otan ou des États-Unis à nos frontières signifiera que tout missile atteindra Moscou en quelques minutes. Si ce passage a été perçu de cette manière… c’est une situation très embarrassante”.

a ajouté Peskov.

Johnson a affirmé dans un documentaire de la Bbc que Poutine “m’a en quelque sorte menacé à un moment donné et a dit : ‘Boris, je ne veux pas te faire de mal, mais avec un missile, cela ne prendrait qu’une minute’, ou quelque chose comme ça”.

Peskov a fait savoir qu’il n’y avait pas de contacts significatifs entre la Russie et l’Otan pour le moment.

“Il n’y a pas de tels contacts […] L’Otan a cessé tout contact substantiel avec notre pays. Il est donc très difficile pour l’instant de parler de contacts”.

a déclaré Peskov.

Et d’ajouter qu’il existe de nombreux groupes en Europe qui s’opposent à l’implication dans la guerre en Ukraine, qui a débuté en février dernier, notamment par la fourniture de chars de combat.

“Vous savez que dans tous les pays européens, il y a certains cercles qui s’opposent à toute action qui conduirait à renforcer l’implication de ces pays dans le conflit en Ukraine. Il y a en effet de telles forces sociales dans de nombreux pays, et elles en parlent ouvertement”.

a déclaré Peskov.

La semaine dernière, l’Allemagne a accepté de fournir 14 chars de combat Leopard 2 à l’Ukraine, cédant finalement à des mois de pression de la part des États-Unis et de ses alliés de l’Otan.

Elle a également autorisé les autres pays qui possèdent ces véhicules blindés de fabrication allemande à les livrer à l’Ukraine.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x