Accueil PolitiqueAfrique Sénégal > Crise politique: Le gouvernement approuve un projet de loi d’amnistie

Sénégal > Crise politique: Le gouvernement approuve un projet de loi d’amnistie

Le gouvernement a adopté ce mercredi une loi d'amnistie des actes commis lors des manifestations provoqués par le report de l'élection présidentielle.

Par panorama papers
0 commentaire 66 vues

Par Sasha Blanche

Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall a fait adopter mercredi par son gouvernement un projet de loi d’amnistie générale en guise d’« apaisement » à la crise politique née de l’ajournement de la présidentielle qui devait se tenir dimanche. Mais ceux, nombreux, qui attendaient du Conseil des ministres des indications plus précises sur la nouvelle date de la présidentielle devront patienter.

« Dialogue national »

Le président doit recevoir le 4 mars les conclusions d’un « dialogue national » qui s’est tenu lundi et mardi. Il entend demander son avis au Conseil constitutionnel sur ces recommandations préconisant la tenue du scrutin plusieurs semaines après la fin de son mandat, qui serait prolongé d’autant, jusqu’à l’installation de son successeur.

L’amnistie, qui doit encore être votée par l’Assemblée nationale à une date indéterminée, est un des éléments de la réponse du président Sall à la crise provoquée par l’ajournement de la présidentielle. Ce report a causé un choc dans un pays présenté comme l’un des plus stables d’une Afrique de l’Ouest secouée par les coups de force.

Tensions importantes

L’amnistie, précise le compte-rendu du Conseil des ministres, a été prise dans une « volonté d’apaisement de l’espace politique (…) afin de préserver la stabilité du pays ». Mais un renvoi du scrutin au-delà du 2 avril, fin du mandat de Macky Sall, et le maintien de ce dernier dans ses fonctions jusqu’à l’installation de son successeur sont de nature à provoquer la colère du front politique et citoyen qui s’est formé après l’annonce du report, en plus de soulever des interrogations constitutionnelles.

Un collectif qui réunit 16 des 19 candidats entérinés à ce jour a dit consulter différents acteurs de la société civile sur les termes d’une déclaration qui pourrait être partagée jeudi. Amadou Ba, mandataire de l’un des principaux candidats, Bassirou Diomaye Faye, a dit « rejeter entièrement » les recommandations faites au président. Quant à l’amnistie, le parti de M. Faye « n’est pas demandeur », a-t-il dit.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x