Accueil PolitiqueAfrique Cameroun | Formation: Ndam Njoya à cœur ouvert avec les jeunes leaders des partis politiques

Cameroun | Formation: Ndam Njoya à cœur ouvert avec les jeunes leaders des partis politiques

A la fondation Friedrich Elbert Stiftung (Fes) ce 7 février 2024 à Yaoundé, la patronne de l’Union démocratique du Cameroun (Udc), a entretenu ces derniers dans le cadre du programme jeunes candidats.

Par panorama papers
0 commentaire 352 vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU

Une trentaine de jeunes cadres des partis venant du biotope politique camerounais était tout yeux tout oreilles à l’exposé de la femme politique pendant près d’une heure, suivi des échanges dans le même laps de temps. Son enseignement s’est articulé sur cinq points dont l’introduction générale, le rôle de l’élu, les conseils aux jeunes leaders, les partis politiques et les jeunes, la conclusion et la phase des questions réponses. En détail, elle a évoqué en premier lieu l’histoire de son engagement en politique. Ensuite elle a parlé du rôle de l’élu en se focalisant d’abord sur les prescriptions constitutionnelles ; l’édile de la ville de Foumban a précisé les rôles des parlementaires (députés et sénateurs ; la représentation des parlementaires (le député représente la population alors que le sénateur représente les collectivités territoriales décentralisées) et leurs modes d’élection. En ce qui concerne l’adoption des lois, « l’Assemblée nationale et le Sénat à l’élaboration de la loi » selon les stipulations de l’article 21 de la Constitution, tout comme les deux institutions politiques sont au cœur du processus allant du projet de la loi à son adoption (article 26 de la loi fondamentale). Quant au contrôle de l’action gouvernementale, les parlementaires procèdent par des Questions écrites et orales, des Pétitions et des Commissions d’enquêtes parlementaires. Le président national de l’Udc a également évoqué le rôle de sensibilisation et d’éducation des élus avec les comptes rendus parlementaires, la communication, les réunions publiques et autres, sans oublier l’immunité parlementaire. Elle a, dans la foulée, parlé des sessions parlementaires de mars, juin et de novembre. Après les parlementaires, elle s’est intéressée aux élus locaux à l’exemple du conseiller municipal et du conseiller régional. A ce niveau, celle qui porte la voix de l’Udc au Conseil régional de l’Ouest a mis en relief entre autres les difficultés auxquelles fait face l’administration locale dans sa mission de développement local. L’autonomie administrative et financière est de ce fait une préoccupation. Par ailleurs, elle a indiqué que la coopération décentralisée est une réelle aubaine dans le cadre de la politique de la décentralisation. Les autres points n’étaient pas en reste. Elle a ainsi livré des conseils aux jeunes leaders. On retient dans cette veine, « trouver son pourquoi ? », connaître ses valeurs, travailler en équipe, l’organisation et la planification, la bienveillance, être leader en étant un modèle, construire la confiance, rechercher la connaissance, être patriote, l’autoévaluation et faire une rétrospection des activités. Elle a terminé son exposé en parlant des jeunes et des partis politiques.

Des jeunes leaders conquis

A la fin de son exposé, la qualité de la clarification apportée aux jeunes, sans fioritures, sans faux-fuyants, a suscité l’adhésion de ces derniers au message véhiculé. Que ce soit dans les rangs du Pcrn, du Mrc, du Sdf ou du Rdpc, il n’y avait pas de tabou dans les questions posées. Ainsi, un jeune lui a demandé de s’expliquer sur l’accusation répandue qu’elle aurait jeté sa chaussure sur un député du Rdpc au sein de l’hémicycle, du port de pantalon par les députés femmes à l’Assemblée nationale, de son élection à la tête de l’Udc, de la coalition des partis politiques en vue de l’élection présidentielle, des rapports avec la chefferie traditionnelle à Foumban, des valeurs familiales, l’engagement de la femme en politique entre autres. Face à toutes ces questions, la femme politique a donné des réponses avec des amples détails. En ce qui concerne le prétendu jet de chaussure par Tomaïno Ndam Njoya, il s’agissait d’un chevalet en signe de protestation parce que le président de l’Assemblée nationale avait refusé de donner la parole à l’Udc. Il n’a donc jamais été question de jet de chaussure. Par ailleurs, si aujourd’hui les femmes députés peuvent entrer à l’hémicycle en pantalon, ce ne fut pas simple au début. Elle mena ce combat et obtint gain de cause. En ce qui concerne la coalition des partis politiques en vue des prochaines élections, elle a indiqué que l’Udc a toujours été en faveur de cette dynamique. Cela a été une réalité par le passé avec le Mp, le Cpp et l’Afp. Pour qu’une coalition soit possible aujourd’hui, il faut définir à l’avance un cahier de charges pour toutes les parties prenantes. Répondant à la question de la différenciation dans la gestion entre les mairies tenues par l’opposition et celles tenues par le parti au pouvoir, elle a précisé que les difficultés sont les mêmes et mettent au goût du jour les entraves globales à la décentralisation au Cameroun. En ce qui concerne le militantisme au sein de l’Udc, elle a révélé que c’est une question d’engagement personnel et n’est nullement une question collective. Il revient à chaque militant de dire s’il est militant ou pas en fonction de ses engagements vis-à-vis du parti. A la fin de sa présentation, le représentant de la Fes a dit toute sa satisfaction de par la richesse de l’exposé, en indiquant qu’elle a été frappée par l’attachement de la conférencière à la loi et surtout à la Constitution. Aussi, elle a dit admirer son expérience politique en tant que député, maire, conseillère régionale et femme d’affaires. En définitive, Tomaïno Ndam Njoya a enseigné les jeunes leaders politiques des différents partis politiques en prenant le plus souvent appui sur son expérience personnelle et sur les réalités camerounaises. Ce qui au demeurant aura été un atout pour l’assimilation aisée de ses enseignements.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, États-Unis d’Amerique;
  2. E-mail: info@panoramapapers.com
  3. Tél.: +17707561762, +17035012817 
  4. Bureau AfriqueBP. 35144 Rue ambassade du Royaume de Belgique, Yaoundé-Bastos, Cameroun (+237) 699460010

Revue de presse du 04 03 2024

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x