Accueil EconomieAfrique Cameroun | Hausse des prix du carburant: ce que gagne le gouvernement avec les vrais bénéficiaires

Cameroun | Hausse des prix du carburant: ce que gagne le gouvernement avec les vrais bénéficiaires

Les récentes augmentations des prix du super et du gasoil à la pompe permettent au gouvernement d'engranger d'importants bénéfices. Les travailleurs sacrifiés.

Par panorama papers
0 commentaire 216 vues

Par Joseph OLINGA N.

Petite simulation sur les données relatives à l’augmentation des prix du super et du gasoil à la pompe au Cameroun. A priori, la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (Csph) indique que le Cameroun consommé 80 millions de litres de Super par mois et 100 millions de litres de gasoil sur la même période. L’actualité récente indique que le litre de Super connaît une augmentation de 110 Francs Cfa et celui du gasoil 108 Francs Cfa.

Les données officielles permettent de déduire qu’en multipliant la somme majorée de 110 Francs Cfa aux 80 millions de litres de Super consommés chaque mois, l’État engrange la somme de 8 milliards 800 millions par mois tandis que les 108 Francs d’augmentation sur chaque litre de gasoil produisent 10 milliards 800 millions de Francs Cfa. La somme cumulée des nouveaux revenus sur le super et le gasoil est de 19 milliards 600 millions de Francs Cfa tous les mois.

Au terme de l’année, la plus-value issue de l’augmentation du litre de Super et de gasoil à la pompe permet à l’État d’encaisser la somme de 235 milliards de Francs Cfa. Un gain disproportionné par rapport aux mesures de compensation annoncées par le gouvernement pour améliorer le pouvoir d’achat.

Pouvoir d’achat nul

Les données officielles indiquent que le Cameroun compte 350 mille fonctionnaires et autres agents de l’État. En procédant à l’augmentation des prix du litre de Super et de gasoil à la pompe, le gouvernement indique procéder à une augmentation des salaires correspondante à 5 pour cent du salaire de base des fonctionnaires et agents de l’État. Pour un fonctionnaire pointant un salaire de 200 mille Francs Cfa, cette augmentation rapporte 10 mille Francs Cfa à son salaire mensuel. Une “augmentation” largement en deçà du coût réel de la vie au Cameroun.

Au plan général, l’augmentation de 5 pour cent annoncé par le gouvernement correspond à environ 11 mille Francs Cfa multipliés par 350 mille fonctionnaires et agents de l’État (en supposant que beaucoup aient un salaire mensuel équivalent). En somme, les 350 mille fonctionnaires et agents de l’État coûteront à l’État la somme majorée de 3 milliards 850 millions par mois et 46 milliards 200 millions par an. En clair, tandis que le gouvernement gagne 235 milliards 200 millions de Francs Cfa par an dans l’opération de hausse des prix du super et du gasoil, il dépense 46 milliards 200 millions pour la “revalorisation” des salaires des fonctionnaires et agents de l’État. Calculette en main, le gouvernement réalise un bénéfice de 189 milliards de Francs Cfa sans objectivement prendre en compte la revalorisation du pouvoir d’achat des fonctionnaires, agents de l’État et les camerounais en général.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, États-Unis d’Amerique;
  2. E-mail: info@panoramapapers.com
  3. Tél.: +17707561762, +17035012817 
  4. Bureau AfriqueBP. 35144 Rue ambassade du Royaume de Belgique, Yaoundé-Bastos, Cameroun (+237) 699460010

Revue de presse du 01 03 2024

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x