Accueil SociétéAfrique Cameroun > Lutte contre la haine tribale: Après Atanga Nji, Galax Etoga entre dans la danse

Cameroun > Lutte contre la haine tribale: Après Atanga Nji, Galax Etoga entre dans la danse

C’est le fait d’une communication de ce 25 mai 2023 qui invite ses collaborateurs à travers le Triangle national à prendre les taureaux par les cornes.

Par panorama papers
0 commentaire 8,3K vues

Par Léopold DASSI NDJIDJOU

«Procéder systématiquement à interpellation et ouverture de la procédure judiciaire à l’encontre de toute personne de propos faisant l’apologie à la haine tribale. Suivre particulièrement en liaison avec les autorités administratives l’évolution du phénomène au sein de la collectivité dans vos zones régionales de compétence », écrit Galax Etoga, le Secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la gendarmerie nationale (Sed), ce 25 mai 2023 à tous les commandements des légions de la gendarmerie nationale, dans un Message radio porté qui tourne en boucle sur la toile.

L’objet de ce Message est « lutte contre discours haineux au sein de l’opinion ». Les pandores sont appelés à compter de ce 25 mai 2023 à traquer et de se saisir de toutes les personnes, qui dans la vie de tous les jours comme dans les réseaux sociaux, seront coupables d’apologie de haine. « Les leaders d’opinion et autres individus malveillants tapis dans les réseaux sociaux et autres plateformes communicationnelles », sont de ce fait particulièrement visés. Les hommes en tenue vont dont être à l’avenir plus attentifs dans le but de sévir, dans l’analyse des discours susceptibles de fragiliser l’unité et la cohésion nationales.

Le Sed invite ses collaborateurs à s’appuyer sur les dispositions légales en vigueur notamment la loi du 23 décembre 2019 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 12 juillet 2016 portant Code pénal en ses articles 241 et 241-1. Il va sans dire que les événements de Sangmélima sont pour beaucoup dans cette sortie. C’est tant mieux car il est compris que l’Etat ne tient pas à voir se dupliquer ailleurs sur son territoire ce qui s’est passé à Sangmélima.

On retient que les ministres de la Communication, de l’Administration territoriale et le président de la Commission pour la promotion du multiculturalisme et le bilinguisme étaient déjà montés au créneau sur la même question. Il est donc question pour les haineux de tous polis, de savoir à quoi s’en tenir.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x