Accueil PeopleAfrique Cameroun | Promesse fallacieuses: « Si Eto’o avait amené suffisamment de sponsors l’Etat n’aurait plus de mot à dire » – Analyse

Cameroun | Promesse fallacieuses: « Si Eto’o avait amené suffisamment de sponsors l’Etat n’aurait plus de mot à dire » – Analyse

De l’avis du journaliste Alain Denis Ikoul, la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) peut déployer l’énergie actuelle pour le développement du football jeune dans notre pays.

Par panorama papers
1 commentaire 307 vues

« Je suis fondamentalement opposé à l’immixtion de l’Etat dans la gestion du football, mais il serait très malhonnête de dire que l’Etat mette autant d’argent dans ce football sans avoir son mot à dire. Quand j’ai fini de dire cela, ça saute à l’œil que le problème de la fédération aujourd’hui c’est son président qui en bientôt 3 ans, n’a toujours pas réussi à sortir la Fecafoot de cette hyper dépendance financière vis-à-vis de l’Etat », commente le journaliste de Cfoot.

« Si Samuel Eto’o avait amené suffisamment de sponsors à notre fédération de façon qu’elle puisse elle-même payer le sélectionneur, tous les camerounais seraient unanimes pour dire que l’Etat n’a plus de mot à dire.  Malheureusement ce qu’on constate c’est que l’un des premiers grands actes du président c’était d’aller signer un contrat personnel avec une entreprise de paris sportifs. À quel moment il a donc privilégié les intérêts du football camerounais ? »,

questionne-t-il.

« Vous avez déjà entendu que l’Etat français paye Didier Deschamps ? Ou alors que l’Etat Allemand paye Julian Nagelsmann et donne deux milliards à la fédération allemande pour aller au mondial ? Si la fédération veut avoir à la fois l’autonomie et une plus grande indépendance, elle doit pouvoir financer l’intégralité de ses activités sans faire recours à l’Etat »,

ajoute-t-il.

« Et c’est ce que les camerounais attendaient de Samuel Eto’o, mais on est surpris de voir que cet exécutif est plus intéressé par la gestion de ce qu’il n’a pas contribué à produire, c’est à dire l’argent de l’Etat, et c’est déplorable. La Fecafoot peut pourtant déployer toute cette énergie pour développer le football amateur qui se meurt à petit feu »,

conclut Alain Denis Ikoul.
Subscribe
Notify of
guest

1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Wan
Wan
mai 14, 2024 1:35 am

Je viens de lire la publication signée de Alain Denis Ikoul ci-dessus et voudrais y contribuer pour pousser sa réflexion.

Je commencerai par la fin: Développer le football amateur fait partie du projet de Eto’o, voilà pourquoi il a signé des partenariats avec le Feicom et le Minesec afin d’aider à la constructions des infrastructures de foot de proximité vers cet objectif.

Comparer l’économie française à celle du Cameroun fausse le raisonnement quant aux ressources nécessaires au salaire du sélectionneur camerounais comme cela se fait pour Deschamps. Comparaison n’est ainsi pas raison.

Le sponsoring est un échange de services entre deux partenaires;

Le partenaire A donne son argent pour profiter de l’image du partenaire B, en vue et c’est très important, de valoriser ma marque et vendre davantage surtout dans le marché du partenaire A.

Vous comprendrez que dans le contexte de l’économie camerounaise, où les entreprises ne communiquent que peu pour augmenter leurs ventes ou positionner leurs marques, associer son image à la Fecafoot sortant de 10 ans de procès et d’interminables guerres encore en cours est une gageure.

Les plus grandes entreprises qui pourraient comprendre ce dispositif sont françaises et sont en situation de monopole, donc sans concurrent; pas besoin de communiquer mais de faire des promos moins coûteuses pour elles.

Elles ne voient donc aucun intérêt à sponsoriser la Sélection nationale.

Retenez-le une fois pour toutes en terme Marketing et d’image, le produit Samuel Eto’o Fils se vend mieux et plus que la sélection nationale pour le moment et l’entreprise qui a opté de faire de SEF son ambassadeur l’a bien mesuré et compris.

Le choix d’un support image (Lions Indomptables où Eto’o) ne découle pas de l’insolite, de l’émotion, du flaire de l’homme d’affaire, mais uniquement l’analyse d’éléments factuels issus de scratch tests, (sondages d’opinion)……

Les entreprises n’adhèrent pas à un projet foireux qui pourrait ternir leur image.

Il ne suffit donc pas de s’appeler SEF pour attirer des sponsors de par le monde pour venir se joindre au bouillant et brouillon environnement d’une qui offre un spectacle désolant d’amateurisme, dans lequel l’Etat, spécialiste de la dilapidation des richesses ne prend aucun soin des notions d’image, mais plutôt, de seules considérations politiques du genre, régalien, patriote etc qui ne servent à rien à une entreprise privée.

Voilà pourquoi il faut progressivement mais méthodiquement implanter le professionnalisme tant dans les clubs qu’au sein de le Fecafoot elle-même.

Trois ans pour mettre en place les bases d’un tel environnement ne suffisent pas encore.

L’Etat doit donc encore continuer à financer le football camerounais et encourager davantage les entreprises d’une part à intégrer dans leurs stratégies de communication, le sponsoring et d’autre à les accompagner dans lesdites stratégies par des incitations tels que precinisé dans la loi du 11 juillet 2011 (malheureusement mal ficelée) sur le financement de l’activité physique et sportive.

Bon courage.

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

1
0
Cliquez pour commenterx
()
x