Accueil SportAfrique Cameroun | Samuel Eto’o: Une légende accusée de matchs truqués, de menaces physiques et d’incitation à la violence

Cameroun | Samuel Eto’o: Une légende accusée de matchs truqués, de menaces physiques et d’incitation à la violence

Samuel Eto’o est l’un des plus grands joueurs africains. Sa brillante carrière comprend deux titres de Coupe d'Afrique des Nations avec le Cameroun et quatre prix de Joueur africain de l'année, ainsi que des titres de Ligue des champions, de championnat d'Espagne et d'Italie avec Barcelone et l'Inter Milan.

Par panorama papers
0 commentaire 9,4K vues

Par Joël Onana

Le président de la fédération camerounaise de football (Fecafoot) était présent à la Can de cette année, versant des larmes de joie alors que le Cameroun se qualifiait pour les huitièmes de finale et dansant avec l’équipe dans le vestiaire. Maintenant qu’ils sont absents – après la défaite contre le Nigeria ce week-end – l’attention se portera probablement sur lui seul. Il a beaucoup investi au cours de ses deux années à la tête du groupe.

En juin 2022, il a été condamné à 22 mois de prison avec sursis et à une amende de 1,4 million de livres sterling (1,7 million de dollars) après avoir plaidé coupable à une accusation de fraude fiscale liée à son droit à l’image alors qu’il jouait en Espagne.

En mai 2023, il a annoncé qu’il était « fier » de devenir ambassadeur de la société de jeux d’argent 1XBet, malgré le code d’éthique de la Fifa, l’instance dirigeante du football, interdisant aux « officiels » de participer « directement ou indirectement » à des paris ou à une telle association, avec la peine maximale est une interdiction de jouer au football pendant trois ans. Lorsque The Athletic lui a demandé si le président d’une fédération nationale de football comptait comme officiel, la Fifa n’a pas été en mesure de clarifier ses propres règles.

Eto’o a été accusé de graves accusations de matchs truqués, d’abus de pouvoir, de menaces physiques, d’incitation à la violence et de diffusion de fausses informations au cours de son mandat de deux ans à la présidence de la fédération camerounaise de football (Fecafoot), selon The Athletic. L’ancien vice-président de la Fecafoot, Henry Njalla Quan Junior, a soumis un dossier complet à la commission d’éthique de la Fifa en juillet, citant comme preuves des messages, des e-mails, des lettres et des enregistrements audio WhatsApp. Quan lui-même s’est vu imposer une interdiction de football de 10 ans par la Fecafoot et une amende de 12 000 £, la Fecafoot l’accusant de corruption et d’avoir tenté d’influencer les arbitres. Quan affirme qu’Eto’o l’a fait inculper après avoir soulevé « des problèmes de dysfonctionnement au sein de la Fecafoot » qui ne lui plaisaient pas. Le dossier a été transmis en juillet à la commission d’éthique de la Fifa par l’ancien vice-président de la Fecafoot, Henry Njalla Quan Junior, et fait également l’objet d’une enquête de la Caf, la fédération africaine de football.

En août, la Caf a déclaré qu’elle étudiait les allégations « graves » de « conduite inappropriée » formulées par divers acteurs du football camerounais à l’encontre d’Eto’o. La Caf a déclaré à The Athletic que l’enquête était toujours active mais – comme elle l’a clairement indiqué dans sa déclaration initiale – Eto’o est « présumé innocent jusqu’à ce qu’un organe judiciaire approprié conclue autrement ». La Fifa a refusé de dire si elle avait ouvert sa propre enquête. Ces accusations jettent cependant une ombre sur le football camerounais, notamment en raison des inquiétudes concernant le retard perçu par la Fifa à traiter cette question.

Une allégation spécifique implique qu’Eto’o aurait organisé l’organisation d’une rencontre clé en double-étape de troisième niveau entre la Njalla Quan Sports Academy (Nqsa) et le Kumba City FC.

Les accusations suggèrent qu’Eto’o a donné des ordres directs aux arbitres à la mi-temps pour qu’ils prennent des décisions en faveur du Kumba City FC, ce qui a valu à la Nqsa de recevoir plusieurs cartons rouges. Kumba a gagné 3-1 au total. L’appel aurait été passé par Valentine Nkwain, un proche collaborateur d’Eto’o. Il existe une preuve vidéo de Nkwain assis sur le terrain à côté du délégué du match pendant le match. Cependant, Nkwain nie fermement qu’un tel appel ait eu lieu ou qu’il ait été présent dans la salle de l’arbitre. Il existe également une autre allégation selon laquelle Eto’o aurait assuré à Nkwain, qui se trouve être le propriétaire de Victoria United, de l’aide pour obtenir une promotion en première division.

Victoria United – comme Eto’o semble l’avoir promis dans l’enregistrement – ​​a été promue en première division après avoir remporté 11 de ses 17 derniers matches après avoir perdu quatre de ses sept premiers. L’année dernière, Eto’o a nié toute arrière-pensée dans une interview accordée à la Gazzetta dello Sport italienne.

« Je parlais à un ami, quelqu’un qui s’investit dans le football et veut faire de son club l’un des meilleurs du Cameroun. Je l’ai juste rassuré en lui disant que j’aurais fait tout mon possible pour éviter toute erreur d’arbitrage à son encontre”.

a-t-il déclaré.

Les accusations sont encore alimentées par la convocation surprise de Wilfried Nathan Doualla, un joueur de 17 ans de Victoria United dans l’équipe camerounaise de la Can.

Le scandale en cours a déclenché des appels à une action rapide de la part de la Fifa, avec des inquiétudes soulevées quant à une éventuelle approche à deux niveaux de la gestion et au manque d’urgence perçu dans la résolution des problèmes de gouvernance du football africain. L’issue des enquêtes aura probablement des répercussions importantes pour Eto’o et pour la réputation du football camerounais sur la scène internationale.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, États-Unis d’Amerique;
  2. E-mail: info@panoramapapers.com
  3. Tél.: +17707561762, +17035012817 
  4. Bureau AfriqueBP. 35144 Rue ambassade du Royaume de Belgique, Yaoundé-Bastos, Cameroun (+237) 699460010

Revue de presse du 01 03 2024

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x