Accueil SociétéAfrique Cameroun: Me Charlotte Tchakounté fête 25 ans au service des nécessiteux.

Cameroun: Me Charlotte Tchakounté fête 25 ans au service des nécessiteux.

L’avocate camerounaise spécialiste des cas sociaux a fait voir au public le 21 Janvier 2023 à Douala un film documentaire qui retrace son œuvre aux côtés des plus faibles.

Par panorama papers
0 commentaire 531 vues

Par Guy Ndinga

«Mon compte rendu, initié par l’avocat des pauvres ». Ainsi s’intitule le film documentaire que l’avocate camerounaise Charlotte Tchakounté a fait projeter l’après-midi du 21 Janvier 2023 à Douala. C’est un résumé de 25 des 26 années de carrière de cette juriste. Un quart de siècle dédié aux personnes vulnérables.

« C’est le résultat de 25 années de travail dans la plupart des prises camerounaises. Et on y trouve plusieurs cas. Il y a les malades mentaux : ceux qui y arrivent étant déjà malades mentaux, donc, des malades mentaux qui ont été jetés en prison ; et il y en a qui arrivent étant normaux, mais que la pression et les difficultés de la prison transforment »

illustre Me Tchakounté.

Toutes ces années, cette fervente chrétienne aura été dans les milieux carcéraux, à œuvrer pour les personnes en difficulté dans la rue, notamment les femmes battues, les femmes expulsées, les orphelins en difficulté et toutes les personnes victimes d’injustice.

« Ce qui m’engage c’est que j’ai reçu l’appel de celui qui m’a créé. Il m’a appelé à le servir à travers les cas sociaux. C’est lui l’auteur de l’homme. Le riche a été créé par lui, le pauvre a été créé par lui. Il permet ce déséquilibre parce qu’il sait qu’il mettra dans le cœur des riches de prendre soin des pauvres. C’est dans ce sens que j’ai été appelé et j’accompli la mission qui m’a été confiée et dont le résultat est visible aujourd’hui »

explique l’humaniste.

Durant tout ce temps, elle a géré au moins 2000 dossiers litigieux et fait sortir de prison pas moins de 1000 détenus. D’autres prisonniers ayant bénéficié de son soutien demeurent en prison en attendant la date de leur libération. Certains ont malheureusement rendu l’âme en détention.

« Quand je regarde la cantine contenant les dossiers de prison, je constate que Dieu a fait des merveilles à travers moi ».

dit-elle, fière.

Charlotte Tchakounté plaide pour une réelle humanisation de l’environnement carcéral.

« Parce que ce sont encore des êtres humains, des personnes qui respirent, qui méritent de la considération ».

déclare-t-elle.

« L’état de nos prisons est calamiteux. Ce qu’y vit est inhumain. C’est vrai qu’il y a une nette amélioration par rapport à lorsque j’ai commencé ce métier, mais les droits de l’homme n’y sont toujours pas respectés. Ils sont comme des animaux. Il y a 10 ans, j’ai résumé l’état de nos prisons en Centre d’animalisation de l’homme »

constate l’avocate avant d’ajouter :

« autre recommandation, la présence des malades mentaux dans nos prisons. Les malades mentaux ne doivent pas se retrouver en prison. Leur place c’est dans un hôpital ».

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 02 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen