Accueil EconomieAfrique Cameroun > Tic, Com | Intelligence artificielle: Laurence Ndong invite les gouvernants africains à concevoir leurs propres solutions

Cameroun > Tic, Com | Intelligence artificielle: Laurence Ndong invite les gouvernants africains à concevoir leurs propres solutions

En ce moment (du 4-6 mars 2024) se tient un sommet sur l'intelligence artificielle (IA) à Yaoundé (Cameroun) , avec pour objectif l'évaluation du niveau de préparation des médias africains à l’utilisation de l’IA et d’établir les bases d’un plaidoyer en faveur de politiques régionales cohérentes. C'est au cours de ce sommet que Laurence Ndong, la ministre de la Communication et des médias du Gabon s’est exprimée sur les défis à relever par le Gabon et les pays africains globalement pour tirer profit de l’intelligence africaine.

Par panorama papers
0 commentaire 205 vues

Par Gabrielle Mekoui

le Cameroun a accueilli le sommet sur l’intelligence artificielle, organisé par l’Union africaine de radiodiffusion (UAR) qui est la plus grande organisation professionnelle de la radio et de la télévision en Afrique. Selon, Laurence Ndong,ministre de la Communication et des médias du Gabon : « nous devons concevoir nos propres solutions d’intelligence artificielle adaptées à nos cultures ».( L’Intelligence artificielle (IA) ce sont des solutions technologiques qui imitent la pensée humaine. Ça peut modifier notre façon de vivre).

Il faut noter que l’intelligence artificielle (IA) connait un grand essor dans le monde entier et en Afrique en particulier et donc il sera judicieux de l’adapter aux contextes africains. Nous ne devons pas la subir mais faire partir des acteurs. C’est à nous de créer nos solutions et de se demander quels sont les besoins des jeunes Gabonais aujourd’hui et comment l’IA peut nous permettre de leur apporter cette intelligence, de leur apporter les connaissances dont ils ont besoin pour construire notre pays, par exemple. Et c’est cela tout l’enjeu. Et pour les médias, c’est encore plus important parce que les médias façonnent la société. À travers les médias, on peut véhiculer les fake news qui peuvent entrainer des problèmes très graves dans la société, tout comme on peut construire une société à partir des médias. Et donc, l’IA peut nous permettre aujourd’hui, soit de bâtir des sociétés fortes, soit de bâtir des sociétés qui vont être en difficulté. Raison pour laquelle, on ne peut pas négliger cette question de l’IA aujourd’hui. Elle va plus loin quand elle prend comme exemple TikTok. On reproche à TikTok que ses algorithmes en Chine permettent aux enfants chinois de s’intéresser à l’éducation et à la culture. Mais, quand vous regardez les algorithmes de TikTok en Afrique, vous ne voyez que des gens qui dansent et qui mangent. Donc, on nous ramène à la danse et à la nourriture sur TikTok, alors que ce réseau dans d’autres pays est un outil d’apprentissage, d’acquisition du développement des compétences.

Pour elle, nos gouvernements doivent être prêts et cela passe par l’étude d’état de préparation de chaque pays face à l’IA qui est un outil mis en place par l’UNESCO. Elle affirme que cela avait déjà été fait au Gabon et il ressort que le Gabon n’est pas en retard. C’est une technologie ancienne. pource qui concerne ses nouveaux développements, par rapport à leur utilisation, on est presque au même niveau que tous les autres pays. Donc, c’est à nous de faire l’état des lieux de là où nous en sommes et où est-ce que nous voulons aller de façon objective.

Il faut que nous nous donnions les moyens d’y arriver, et de relever les défis. Notamment, les défis en termes d’infrastructures, les défis en termes de contenus. Quels sont les contenus dont on a besoin aujourd’hui pour que notre société puisse se construire et avancer. Qu’est-ce que l’IA peut nous aider à construire comme contenu, par rapport à l’éducation, à l’information, la santé. Il y a différents domaines dans lesquels l’IA va nous aider. Et c’est en cela que l’IA représente un défi que nous devons relever. Soit, nous allons dans la bonne direction et on maximise sur les opportunités en limitant les risques, soit on croise les mains, et on se laisse encore une fois de plus bouffer par les autres sociétés.dixit Laurence Ndong.

On regarde souvent l’IA comme étant des robots qui vont remplacer les humains. Ce n’est pas ça. Ce sont des solutions conçues par les humains, pour les humains, par l’intermédiaire de la machine. Donc, on aura toujours besoin de l’être humain pour concevoir la solution d’IA, mais aussi pour assurer la maintenance. S’il y a des métiers qui vont disparaître, il y a d’autres métiers qui vont se créer.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x