Accueil OpinionInterview EXCLUSIF – États-Unis > Crise anglophone: “Le territoire américain ne peut être utilisé en toute impunité.”

EXCLUSIF – États-Unis > Crise anglophone: “Le territoire américain ne peut être utilisé en toute impunité.”

Le département d'Etat remet la balle au centre sur la question de la crise anglophone, notamment par rapport à la prise de position de certains américains et les récentes actions de la justice américaine contre certains camerounais d'origine accusé d'entretenir le conflit dans la partie anglo-saxonne du Cameroun.

Par panorama papers
0 commentaire 652 vues

Par Éric Boniface Tchouakeu, De retour de Washington DC

L’ ancien Secrétaire d’Etat adjoint chargé des affaires africaines, Tibor Nagy, depuis sa retraite émet souvent des commentaires publics sur la situation politique intérieure au Cameroun, concernant particulièrement la crise anglophone.
Est-ce que ces opinions sont susceptibles d’avoir une influence sur la position des Etats-Unis sur ce dossier ?

U.S. policy regarding any country or situation is developed based on a variety of factors. Ambassador Tibor Nagy is no longer a U.S. Government official, but a private citizen with a right to offer his personal views. He is not involved in policy formulation on Cameroon.

La politique des États-Unis concernant tout pays ou toute situation est élaborée en fonction de divers facteurs. L’ambassadeur Tibor Nagy n’est plus un fonctionnaire du gouvernement américain, mais un citoyen privé ayant le droit d’exprimer ses opinions personnelles. Il n’est pas impliqué dans la formulation des politiques sur le Cameroun.

La justice américaine a récemment condamné des américains d’origine camerounaise pour violation des lois américaines sur l’exportation des armes.
Ces derniers apportaient un soutien en armement aux groupes armés séparatistes dans les régions anglophones. Comment les Etats-Unis perçoivent ces décisions judiciaires ? Sont-ils prêts à livrer comme le réclame le Gouvernement camerounais tous ceux qui, depuis leur sol, entretiennent la crise dans les régions anglophones du Cameroun.

Over the past three years, there have been two major cases involving the arrest, prosecution, conviction, and/or sentencing of U.S. citizens of Cameroonian origin who broke U.S. laws in the context of providing financial or material assistance to secessionist actors in the Northwest and Southwest regions. It is important to underscore that the charges these individuals faced are related to crimes committed in the United States in violation of various U.S. statutes. These people were not prosecuted for what they may have done in Cameroon.

The United States has consistently and strongly condemned attacks against civilians, regardless of who perpetrates them, and we deplore hate-filled rhetoric that encourages this kind of violence. The actions by U.S. law enforcement and judicial authorities should send a clear message that U.S. territory cannot be used with impunity.

If the Cameroonian government were to make a formal request for additional law enforcement collaboration or assistance, we would consider it at that time.

Au cours des trois dernières années, il y a eu deux affaires majeures impliquant l’arrestation, la poursuite, la condamnation et/ou la condamnation de citoyens américains d’origine camerounaise qui ont enfreint les lois américaines dans le cadre de l’assistance financière ou matérielle aux acteurs sécessionnistes du Nord-Ouest et de la Régions du sud-ouest. Il est important de souligner que les accusations portées contre ces personnes sont liées à des crimes commis aux États-Unis en violation de diverses lois américaines. Ces personnes n’ont pas été poursuivies pour ce qu’elles ont pu faire au Cameroun.

Les États-Unis ont constamment et fermement condamné les attaques contre des civils, quels qu’en soient les auteurs, et nous déplorons la rhétorique haineuse qui encourage ce type de violence. Les actions des forces de l’ordre et des autorités judiciaires américaines devraient envoyer un message clair selon lequel le territoire américain ne peut être utilisé en toute impunité.

Si le gouvernement camerounais devait faire une demande formelle de collaboration ou d’assistance supplémentaire en matière d’application de la loi, nous l’examinerions à ce moment-là.

Au début de sa prise de fonction, l’Administration Biden s’était engagée à faire cesser les violences dans les régions anglophones du Cameroun. Elle a par exemple annoncé des restrictions de visas pour ceux qui entretiennent la crise et les membres de leurs familles. Quelle évaluation pouvez-vous aujourd’hui faire de cette mesure ? Peut-on avoir une idée de l’identité des personnes concernées ?

The United States and other countries have repeatedly made clear that we stand ready to assist in resolving the crisis in the Northwest and Southwest regions to the extent we can. But the situation is fundamentally one that only the government and citizens of Cameroon can resolve. The United States is not in a position to “stop the violence,” nor have we ever committed to doing so.

What we have made very clear, however, is that no one calling for or participating in violence has our support, and such individuals risk being subject to U.S. visa sanctions as announced by Secretary of State Blinken in June 2021.

According to U.S. immigration law, we cannot comment on individual visa cases.

Les États-Unis et d’autres pays ont clairement indiqué à plusieurs reprises que nous sommes prêts à aider à résoudre la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest dans la mesure de nos moyens. Mais la situation est fondamentalement une situation que seuls le gouvernement et les citoyens camerounais peuvent résoudre. Les États-Unis ne sont pas en mesure « d’arrêter la violence », et nous ne nous sommes jamais engagés à le faire.

Ce que nous avons dit très clairement, cependant, c’est que personne appelant à la violence ou y participant n’a notre soutien, et ces personnes risquent d’être soumises à des sanctions américaines en matière de visa, comme l’a annoncé le secrétaire d’État Blinken en juin 2021.

Selon la loi américaine sur l’immigration, nous ne pouvons pas commenter les cas de visa individuels.

Le Canada a annoncé il y a quelques mois qu’il jouait le rôle de médiateur entre les parties en conflit pour résoudre la crise anglophone. Le Gouvernement Camerounais a démenti et rejeté cette médiation. Qu’en pensez-vous ?

In a social media post on Facebook and Twitter on January 23, 2023, the U.S. Embassy welcomed Canadian Foreign Minister Melanie Joly’s announcement of talks to resolve the crisis in Cameroon’s Northwest and Southwest regions, as well indications of support from multiple stakeholders. As we have consistently said over the years, there is no military solution to the crisis in the Northwest and Southwest regions. We encourage continued and expanded discussion with a broad range of stakeholders.

Dans une publication sur les réseaux sociaux sur Facebook et Twitter le 23 janvier 2023, l’ambassade des États-Unis a salué l’annonce par la ministre canadienne des Affaires étrangères, Mélanie Joly, de pourparlers pour résoudre la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, ainsi que les indications du soutien de plusieurs parties prenantes. Comme nous l’avons toujours dit au fil des ans, il n’y a pas de solution militaire à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Nous encourageons une discussion continue et élargie avec un large éventail de parties prenantes.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x