Accueil SociétéEurope France > Attaque d’Annecy: Deux enfants “en urgence vitale”, Emmanuel Macron au chevet des victimes

France > Attaque d’Annecy: Deux enfants “en urgence vitale”, Emmanuel Macron au chevet des victimes

Emmanuel Macron s’est rendu auprès des victimes ce vendredi, au lendemain de l’attaque qui a fait six blessés dont quatre enfants dans un parc près du lac.

Par panorama papers
0 commentaire 8,5K vues

Par Sandra Embollo

Annecy, ville paisible de Haute-Savoie, se réveille, sous le choc, vendredi 9 juin, au lendemain de la brutale attaque au couteau de six personnes, dont quatre très jeunes enfants, par un réfugié syrien. Le président Emmanuel Macron et Brigitte Macron sont arrivés dans la matinée à Grenoble, où sont hospitalisés trois des quatre enfants blessés, a constaté un journaliste de l’Afp. Le chef de l’État et son épouse se rendent sur place pour être aux :

“côtés des victimes et de leurs familles ainsi que de l’ensemble des personnes qui à Annecy ont contribué à leur apporter aide et soutien”.

a indiqué l’Élysée. 

Les motivations de l’agresseur, dont la garde à vue a été prolongée, restent obscures à ce stade, “sans mobile terroriste apparant” selon le parquet. Sur Twitter, la procureure d’Annecy Line Bonnet-Mathis a annoncé que la garde à vue de l’individu avait été prolongée. Son état a été jugé “compatible avec la garde à vue” après son expertise psychiatrique, selon une source proche de l’enquête. L’homme, né en 1991, ne se trouvait pas sous l’emprise de stupéfiants ni de l’alcool. Sans domicile fixe, il se trouvait à Annecy depuis l’automne 2022. 

Abdalmasih H., de nationalité syrienne, avait obtenu l’asile en Suède en 2013 où il a vécu pendant 10 ans. “Il n’a pas pu obtenir la nationalité suédoise, donc il a décidé de quitter le pays. Nous nous sommes séparés parce que je ne voulais pas quitter la Suède”, a confié son ex-épouse, jointe par l’Afp. 

Ce père d’une enfant de 3 ans était en situation régulière quand il est arrivé en France, il y a quelques mois. Dans une nouvelle demande d’asile déposée en France en novembre 2022, il s’était déclaré “chrétien de Syrie”, selon une source policière. Et il portait une croix chrétienne quand il a été interpellé. Selon Gérald Darmanin, les autorités françaises lui ont notifié dimanche dernier, le 4 juin, qu’il ne pouvait obtenir l’asile en France puisqu’il l’avait déjà en Suède. Interrogé sur le lien possible entre ce refus et le passage à l’acte, il a parlé d’une “coïncidence troublante”.

Usant d’un “couteau pliable de type Opinel”, l’assaillant, short noir et foulard bleu noué sur la tête, s’est attaqué aux enfants, selon des images du drame authentifiées par l’Afp. On le voit dans cette vidéo lever les bras au ciel et crier en anglais “au nom de Jésus !”. Ce cri ne justifie pas en soi une saisine du parquet anti-terroriste, selon une source proche du dossier, expliquant que tel choix a déjà été fait pour des individus criant “Allah akbar” en passant à l’acte, mais sans élément attestant d’une idéologie jihadiste.

Le bilan est de quatre enfants blessés, dont un Britannique et un Néerlandais. Agés de 22 à 36 mois, ils ont été transférés à Genève et à Grenoble après des premiers soins sur place. Deux des quatre enfants blessés sont toujours en “urgence vitale”, a indiqué vendredi le porte-parole du gouvernement Olivier Véran, peu avant le déplacement sur place du président Emmanuel Macron. “De ce que je sais, il y aurait encore deux enfants qui seraient considérés en urgence absolue, en urgence vitale”, a-t-il déclaré sur Franceinfo.

Un adulte a été hospitalisé après avoir été blessé par l’agresseur, puis touché par les tirs de la police pendant l’interpellation, et un autre adulte a été touché plus légèrement. L’attaque, qui s’est produite en plein jour dans un parc très fréquenté au bord du lac, a horrifié les Annéciens et les milliers de touristes présents en ce début de saison estivale.

Un petit autel improvisé avec des bougies, des roses blanches et des messages a été dressé jeudi soir dans un coin de l’aire de jeux où s’est déroulée l’agression. Une petite foule de badauds et de journalistes s’y est rassemblée. Le lieu a également donné lieu dans la soirée à une brève manifestation de militants d’extrême droite qui ont défié un décret d’interdiction publié par la préfecture. Entre 30 et 50 militants ont chanté la Marseillaise et lu de courtes déclarations avant de se disperser dans le calme sous la surveillance des forces de l’ordre.

Les mêmes militants ont également déambulé plus tard dans la vieille ville en criant des slogans, avec la police toujours à proximité. L’attaque a également suscité une avalanche de réactions dans le monde politique, des élus de droite et d’extrême droite mettant en avant l’origine et le statut de l’agresseur. 

“Nous sommes bouleversés par cet acte odieux, inqualifiable”, a pour sa part déclaré Élisabeth Borne venue sur place jeudi pour “exprimer tout le soutien et toute la solidarité de la nation”. Le président Emmanuel Macron a de son côté dénoncé une “attaque d’une lâcheté absolue”. “La Nation est sous le choc”, a-t-il écrit sur son compte twitter.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x