Accueil PolitiqueAsie Iran | Mort du président Raïssi: Les alliés comme les ennemis de Téhéran réagissent

Iran | Mort du président Raïssi: Les alliés comme les ennemis de Téhéran réagissent

L'Iran va observer cinq jours de deuil après la mort du président Ebrahim Raïssi et du ministre des Affaires étrangères dans un crash d'hélicoptère. Après la confirmation de leur décès, les réactions se succèdent dans le monde entier.

Par panorama papers
0 commentaire 10,K vues

Par Arlette Akoumou Nga

À commencer par celles des alliés de l’Iran, réunis sous le nom d’ « axe de la résistance » face à Israël. Le puissant Hezbollah libanais, armé et financé par l’Iran, et le Hamas palestinien, son allié, ont tous deux rendu hommage au président iranien et au soutien qu’il leur a apporté dans leur lutte contre Israël.

« Le président martyr était pour nous un grand frère et un appui solide », a affirmé le Hezbollah, qui mène des attaques contre Israël depuis le sud du Liban, pour soutenir le Hamas dans sa guerre à Gaza. « Il était un protecteur des mouvements de résistance », a ajouté la formation islamiste, rendant également hommage au chef de la diplomatie iranienne, lui aussi tué dans l’accident d’hélicoptère. Hossein Amir-Abdollahian avait multiplié les déplacements dans la région, notamment au Liban et en Syrie, depuis le début de la guerre à Gaza en octobre, alors que Téhéran s’affiche comme le premier soutien du Hamas. Au Yémen, les Houthis, eux aussi membre de l’ « axe de la résistance » parlent d’une « perte pour l’ensemble du monde islamique, la Palestine et Gaza. » Le Liban a proclamé un deuil officiel de trois jours.

En Irak, le Premier ministre Mohamed Chia al-Soudani a également proclamé sa « solidarité avec le peuple iranien ». Le Hachd al-Chaabi, coalition de groupes armés irakiens pro-Iran, a de son côté adressé ses condoléances aux dirigeants iraniens, soulignant que le président Raïssi « avait toujours déclaré que l’Irak et l’Iran formaient un seul peuple qui ne peut être séparé ».

Le président syrien, Bachar el-Assad, a lui aussi présenté ses condoléances à l’Iran, qui le soutient depuis le début de la guerre civile dans son pays il y a 13 ans.

« La Syrie est solidaire de la République islamique d’Iran (..) » a affirmé le président Assad dans son message aux dirigeants iraniens. « Nous avons œuvré avec le président défunt pour que les relations stratégiques qui lient la Syrie et l’Iran demeurent toujours prospères ».

a-t-il ajouté.

Des condoléances venues des quatre coins du monde

Mais les réactions dépassent l’échelle régionale. En Russie, Vladimir Poutine regrette la mort d’un véritable ami de la Russie. Le Premier ministre indien Narendra Modi, « profondément attristé et choqué », présente sur X ses « sincères condoléances à sa famille et au peuple iranien », ajoutant que l’Inde est « aux côtés de l’Iran en ce moment de tristesse ». Les deux pays viennent de signer un contrat pour développer le port iranien de Chabahar, suscitant une vive réaction de Washington. Le Pakistan de son côté décrète lundi une journée de deuil « en solidarité avec l’Iran », pays « frère », selon le Premier ministre Shebbaz Sharif. « C’est une tragédie extraordinaire, inimaginable dans laquelle a péri le dirigeant remarquable d’un pays avec lequel l’Afrique du Sud entretient de fortes relations bilatérales », déclare le président sud-africain Cyril Ramaphosa, qui a récemment invité l’Iran à rejoindre les BRICS lors d’un sommet à Johannesburg. L’Iran est devenu membre de ce forum en janvier.

Le président du Conseil européen Charles Michel a présenté les sincères condoléances de l’Union européenne. Le président français Emmanuel Macron a également « présenté ses condoléances » à l’Iran. De son côté, l’Espagne reconnait le décès d’une figure très « importante » en Iran. Madrid ajoute qu’elle suivra attentivement les mesures que prendra Téhéran. Le ministre grec des Affaires étrangères a également présenté ses condoléances tout en affirmant à la radio grecque avoir le sentiment qu’il n’y aura pas de changement dans la politique étrangère iranienne. « Nos condoléances au peuple iranien pour la mort du président Raïssi, du ministre des Affaires étrangères Amir-Abdollahian et des autres personnes qui ont péri dans l’accident d’hélicoptère », a écrit pour sa part la porte-parole de l’Otan, Farah Dakhlallah, sur le réseau social X.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x