Accueil PolitiqueAfrique Mali | Les États-Unis demandent aux militaires d’organiser les élections et de partir

Mali | Les États-Unis demandent aux militaires d’organiser les élections et de partir

A travers un communiqué de presse en date du 29 février 2024, le département d’État américain s’est dit « profondément préoccupé par le fait que le gouvernement de transition malien a choisi de ne pas organiser d’élections pour rétablir la démocratie en février 2024 ».

Par panorama papers
0 commentaire 7,7K vues

Par Julie Peh

C’est à travers un communiqué signé par Matthew Miller, porte-parole du département d’État, que les Etats-Unis ont appelé le gouvernement de Transition du Mali à honorer ses engagements envers ses citoyens et à organiser des élections libres et équitables.

 « Les États-Unis sont vivement préoccupés par le fait que le gouvernement de transition malien a choisi de ne pas organiser d’élection pour rétablir la démocratie en février 2024, alors qu’il s’était engagé en 2022 à le faire » 

Peut-on lire sur le site du Département d’État des États-Unis.

« Le gouvernement de transition a annoncé un report des élections en septembre 2023, mais n’a depuis lors pas fourni de calendrier électoral actualisé, une étape essentielle pour entrer dans une nouvelle ère de gouvernance démocratique dirigée par des civils » a poursuit le communiqué. Et de conclure « les États-Unis appellent le gouvernement de transition du Mali à honorer ses engagements envers ses citoyens et à organiser des élections libres et équitables. Au Mali, comme partout ailleurs, la démocratie reste la meilleure base pour la stabilité et la prospérité ».

Après l’arrivée au pouvoir des militaires, le gouvernement de transition installé avait annoncé les prochaines élections présidentielle et législatives pour février et mars 2022. Ces échéances électorales visent à rendre le pouvoir aux civils après le coup d’État d’août 2021 et 18 mois de transition. Mais, en Février 2022, l’Assemblée tenant lieu d’organe législatif au Mali depuis la prise de pouvoir par les militaires a ratifié une période pouvant aller jusqu’à cinq ans de « transition » avant d’organiser des élections et un retour des civils à la tête du pays. La junte a ainsi révoqué son engagement initial à organiser des élections en février 2022 et a exprimé son intention de rester en place quatre ou cinq années supplémentaires, un délai « totalement inacceptable » pour la Cédéao.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x