Accueil SportAsie Qatar > Coupe du monde 2022: Lourdes accusations contre Deschamps

Qatar > Coupe du monde 2022: Lourdes accusations contre Deschamps

Les Bleus ont beau avoir réussi leur entrée face à l’Australie, la défense alignée ce samedi face au Danemark n’aura pas grand chose à voir avec le quatuor défensif qui avait démarré la rencontre contre les Socceroos. Par choix ou par obligation. L’équipe de France devra ainsi composer sans Lucas Hernandez, qui sera suppléé par son frère Théo.

Par panorama papers
0 commentaire 831 vues

Par Joël Onana

Un autre changement devrait être opéré en charnière centrale  puisque Ibrahima Konaté devrait laisser sa place à Raphaël Varane, rétabli de sa blessure. Enfin, sur le flanc droit, Benjamin Pavard devrait payer au prix fort son match raté face à l’Australie puisque Jules Koundé est attendu pour démarrer la rencontre.

Cette perspective ne rassure pas. Conséquence du passif de l’ancien Bordelais au poste de latéral droit. Le Barcelonais n’y a jamais été convaincant et confiait d’ailleurs clairement l’an dernier ne pas être à l’aise dans cette position.

Délit de faciès en équipe de France ?

Il n’en fallait pas plus pour voir resurgir les interrogations au sujet des choix de Didier Deschamps dans la composition de son groupe pour la Coupe du monde. « Il y a un problème de liste », a asséné Régis Testelin sur le plateau de L’Équipe du soir, le journaliste de L’Equipe pointant du doigt le changement de cap brutal du sélectionneur tricolore à l’approche du Mondial: « Après un an et demi à avoir évolué avec une défense à cinq, il décide finalement de jouer à quatre et se retrouve à devoir inventer. » Un avis partagé par Johan Micoud. « Pendant un an et demi tu jouer à cinq et tu changes au dernier moment. Ça n’a pas de sens », a pointé l’ancien international.

Autre grief contre le champion du monde 98, son choix de ne pas avoir appelé un latéral en tant que 26e homme après la blessure de Karim Benzema. Si l’absence de Jonathan Clauss s’entend compte-tenu de son peu d’habitude de la défense à quatre, celle de Ferland Mendy, capable d’évoluer des deux côtés, passe moins.

« Ferland Mendy aurait pu être 26e. Mais il a pas la carte, il y a un délit de faciès »

a lancé Éric Blanc.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 01 02 2023

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen