Accueil PolitiqueAfrique Rdc > Visite d’Emmanuel Macron: Kinshasa ne doit «pas être un butin de guerre»

Rdc > Visite d’Emmanuel Macron: Kinshasa ne doit «pas être un butin de guerre»

Dernière étape de sa tournée africaine, Emmanuel Macron est samedi en République démocratique du Congo, en proie à une rébellion dans sa partie orientale.

Par panorama papers
0 commentaire 1,6K vues

Par Joël Onana

La République démocratique du Congo, en proie à une rébellion dans sa partie orientale, ne doit “pas être un butin de guerre”, a lancé samedi à Kinshasa le président français Emmanuel Macron, en appelant chacun “y compris le Rwanda”, à “prendre ses responsabilités”.

“Le pillage à ciel ouvert de la République démocratique du Congo doit cesser. Ni pillage, ni balkanisation, ni guerre”.

a-t-il martelé, au cours d’une conférence de presse commune avec son homologue congolais Félix Tshisekedi.

Ce dernier venait de déplorer l'”agression injuste et barbare” dont son pays estime être victime.

La Rdc accuse le Rwanda de soutenir la rébellion du M23, qui s’est emparée depuis l’année dernière de vastes pans de territoire de la province du Nord-Kivu, région riche en minerais. Des experts de l’Onu ont corroboré ce soutien et plusieurs chancelleries occidentales l’ont dénoncé, bien que Kigali s’en défende.Le ministère français des Affaires étrangères a également condamné ce soutien, mais Kinshasa estime que ce n’est pas suffisant, attendant de Paris des mesures concrètes et des sanctions contre Kigali. Emmanuel Macron n’a pas condamné nommément le Rwanda, n’a pas annoncé de sanctions ni dénoncé clairement le soutien rwandais au M23, mais il a appelé samedi chacun à “prendre ses responsabilités, y compris le Rwanda”.

“S’il ne respecte pas (le plan de désescalade proposé, ndlr), alors oui il doit y avoir des sanctions”, a-t-il toutefois souligné, interrogé sur le Rwanda.

Le président français a apporté un soutien appuyé aux initiatives diplomatiques lancées pour tenter de résoudre la crise, notamment celle pilotée par le président angolais Joao Lourenço, qu’il a rencontré vendredi, lors de la 2e étape de son voyage en Afrique centrale.

Durant les discussions qu’il a eues avec les présidents Lourenço et Tshisekedi, ainsi qu’avec le président rwandais Paul Kagame, Emmanuel Macron a dit avoir constaté que tous avaient “apporté un soutien clair” à un cessez-le-feu mardi prochain, tel que prévu dans “le chronogramme”.

Les représentants du M23 qui sont allés voir le président Lourenço” se sont aussi engagés sur ce point, a-t-il ajouté. Des cessez-le-feu ont été annoncés plusieurs fois ces derniers mois mais n’ont jamais été respectés. “Je demande à voir”, a déclaré Félix Tshisekedi, “nous donnons la chance à la paix”.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x