Accueil SociétéAfrique Cameroun > Lycée Technique Nkwen de Bamenda: Des élèves manifestent contre les soldats

Cameroun > Lycée Technique Nkwen de Bamenda: Des élèves manifestent contre les soldats

Ils ont protesté après qu’un élève s’est évanoui suite à sa bastonnade par un soldat.

Par panorama
0 commentaire 494 vues

Par Joël Onana

Les faits se sont déroulés ce 17 novembre à Bamenda, capitale régionale du Nord-Ouest. D’après des informations, les élèves du lycée technique Nkwen  ont organisé une manifestation au sein de leur établissement. Et pour cause, leur camarade s’est évanoui après avoir été battu par un soldat posté à l’établissement pour le sécuriser.

D’après les élèves, les forces de défense et de sécurité qui assurent la sécurité de leur établissement abusent de leur autorité et de la violence pour les opprimer au quotidien depuis près de cinq. Ils les accusent d’outrepasser leur rôle en les tabassant constamment, alors que la discipline doit être assurée par les enseignants.

Plus grave, les élèves accusent les forces de défense et de sécurité de leur extorquer de l’argent pour leur remettre les téléphones confisqués, alors qu’il leur est permis de les apporter (sans les utiliser) pour des raisons de sécurité. Et qu’en cas de saisie, ces téléphones doivent être tout simplement remis à leurs propriétaires la fin de la journée.

En gros, ces élèves dénoncent la violence des soldats et réclament que leurs droits soient respectés au sein de l’établissement. Au cours de leur protestation, d’autres forces de sécurité ont été déployées pour les disperser. Le calme est revenu au sein de l’établissement dans l’après-midi. Mais difficile de savoir si des élèves ont été interpellés ou pas.

Mais les élèves et étudiants continuent d’être victimes des forces de sécurité et des milices armées depuis le début de la crise dans les régions anglophones du Nord-Ouest et le Sud-Ouest. Des étudiants des universités de Buea et de Bamenda se plaignent souvent des forces de l’ordre qui les brutalisent et procèdent à des perquisitions et arrestations non autorisées.

Rappelons que des soldats ont été stationnés dans les établissements scolaires publics pour rétablir la paix et l’ordre dans les régions anglophones du Cameroun où une faction de la population se bat pour un État indépendant appelé « Ambazonie » depuis 2016. En 2017, des combattants séparatistes ont plaidé pour le boycott scolaire, comme l’une des stratégies pour faire pression sur le régime de Biya.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 08 12 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie