Accueil PolitiqueAfrique Cameroun | Samuel Billong, président du Mouvement réformateur: “La résilience des camerounais n’est pas sans limite.”

Cameroun | Samuel Billong, président du Mouvement réformateur: “La résilience des camerounais n’est pas sans limite.”

La lettre ouverte adressée par le président du Mouvement réformateur, Samuel Billong au chef de l'État camerounais, Paul Biya, intervient au lendemain de la hausse des prix du super et du gasoil à la pompe, au Cameroun. A priori, le chef de file des réformateurs attire l'attention du président de la République du Cameroun sur les risques multiples que draine cette autre augmentation des prix des hydrocarbures au Cameroun, en moins de 12 mois. Si le président du Mouvement Réformateur appelle le gouvernement et le chef de l'État camerounais a justifier l'usage des fonds prélevés en termes de taxes et impôts sur les produits pétroliers, il dénonce l'implication de nombreux membres du gouvernement dans le circuit de l'exportation des produits pétroliers au Cameroun. Des ministres et hauts fonctionnaires " devenus par un parcours de circonstances des importateurs des carburants." Au nom de la paix sociale menacée par cette énième hausse des prix du carburant, le président du Mouvement Réformateur appelle le chef de l'État camerounais à prêter une attention particulière à ce que Samuel Billong nomme "Un complot des importateurs contre les populations et l'État." En clair, le président du Mouvement Réformateur du Cameroun appelle le chef le président de la République du Cameroun à procéder au retrait du communiqué du 2 février 2024 sur la hausse des carburants.

Par panorama papers
0 commentaire 211 vues

Par Joseph OLINGA N.

Lire ci-dessous l’intégralité de la lettre ouverte du président du Mouvement Réformateur au président de la République du Cameroun, Paul Biya.

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT PAUL BIYA

N° 029-2024/MR/PN

Son Excellence Paul Biya Président de la République Palais de l’Unité BP 100 Yaoundé Cameroun

                                                                 Yaoundé, le 05 février 2024 

Objet : Lettre ouverte au Président de la République du Cameroun
Retrait du communiqué gouvernemental du 02 février 2024 sur la hausse des carburants

Excellence, Monsieur le Président de la République,

La vie de la plus part de nos concitoyens est un véritable calvaire et ceci est vrai pour l’ensemble du territoire national. C’est une situation qui va assurément se détériorer avec la deuxième mesure du Gouvernement en douze mois d’augmenter les prix des carburants à la pompe. Dans vos discours, vous n’avez cessé d’appeler à la paix et à l’unité de la Nation, vous avez toujours félicité la résilience exceptionnelle de nos concitoyens.

Il est coutume de dire que lorsqu’on tire trop sur la corde, elle se coupe. La résilience des camerounais n’est pas sans limite. Les incohérences et les contre-vérités du Gouvernement finiront par avoir raison de celle-ci.

En douze mois, le Gouvernement a augmenté les prix des carburants super et Gasoil respectivement de 210F et 253F, soit une augmentation de 33,33% et 44% sur la base des motifs totalement irréalistes pour ne pas dire fallacieux en essayant de masquer ce qui apparait comme un détournement de fonds publics à travers un gonflement artificiel du coût d’importation de ces produits. Il ne nous semble pas utile de nous étendre dans le cadre de cette lettre ouverte sur les farces du gouvernement en rapport avec le traitement de la « subvention des carburants » ou de la tendance haussière du prix du pétrole sur le marché international; La ligne 14 « soutien/remboursement » de la structure CSPH des prix des carburants pour le mois de janvier 2024 est parlante. Elle indique clairement une conjoncture favorable pour la « subvention des carburants » avec un gain sur le Super (+25,58F) et un faible soutien sur Gasoil (-61,52F).

Avec ce constat, nous ne pouvons que questionner la raison profonde ou cachée de cette nouvelle hausse. Ceci d’autant plus que, toujours à l’analyse de la structure mensuelle des prix CSPH, pour un système sensé stabiliser les prix, la hausse des carburants de l’année dernière a curieusement eu un effet pervers sur le prélèvement pas l’Etat des taxes sur les carburants. Pourquoi engager une nouvelle hausse des carburants sans comprendre cet effet de la précédente ?

A titre d’exemple, en considérant les mois de mai 2022 et septembre 2023, le prélèvement des taxes avant et après la hausse de 2023 est la suivante :

 Sur le litre du super : de 231,30F à 154,33F, soit un taux de 36,71% à 21,14% 
 Sur le litre du gasoil : de 205,65F à 111,07F, soit un taux de 35,77% à 15,43%

Que l’Etat collecte seulement 111,07F sur 720F du litre de Gasoil ou 154,33F sur 730F du litre du Super, il semble pertinent d’apporter des clarifications sur la destination de l’argent des consommateurs avant d’envisager toute nouvelle augmentation des prix des produits pétroliers. C’est le sens du communiqué du Mouvement Réformateur en date 02 février 2024.

Dans notre communiqué nous avons relevé le coût anormalement exorbitant de l’importation des produits pétroliers entre 65% à 90% par rapport au prix du pétrole brut sur le marché international pour le mois de septembre 2023 par exemple.

Ils sont nombreux dans le Gouvernement ou autour à être devenus par un concours de circonstances des importateurs des carburants. Ils s’enrichissent dans l’importation des produits pétroliers au détriment des populations et de l’Etat. Ils détournent l’argent des carburants en entretenant un flou sur l’importation des produits pétroliers sous le prétexte de la libéralisation de l’importation des carburants au détriment de la SONARA qui a l’expertise dans ce domaine. La pénurie des carburants de la fin d’année 2023 apparait dès lors comme un véritable complot des importateurs contre les populations et l’Etat.

Excellence, Monsieur le Président de la République, ces agissements de quelques concitoyens portés seulement par l’ambition d’un enrichissement personnel font prendre à la Nation un risque énorme pour la paix social au Cameroun. Les camerounais déjà étranglés par un des pouvoirs d’achat les plus bas en Afrique et méprisés par une bourgeoisie de détourneurs de fonds publics sont poussés à bout. Ils ne manqueront pas de répondre au défi qui leur est imposé par ceux qui à travers des mesures impopulaires et révoltantes essaient de mettre la chienlit sur l’ensemble du pays qui fait déjà face aux situations de guerre dans l’Extrême-Nord et dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest.

Au nom de la paix social et pour vous laisser le temps d’avoir des éléments de réponse aux questions qui sont posées par cette lettre ouverte, nous avons l’honneur de venir auprès de votre très haute bienveillance solliciter le retrait du communiqué gouvernemental du 02 février 2024 sur la hausse des carburants.

Nous avons par ailleurs proposé au Gouvernement la commande d’un audit indépendant sur la filière d’importation des carburants et de faire de la SONARA l’unique importateur des produits pétroliers visant la maîtrise des coûts d’importation des carburants. Nous réitérons par la présente ces propositions qui devraient améliorer la part des recettes de l’Etat sur la vente des carburants à la pompe et réduire les prix à la pompe à la grande satisfaction des camerounais.

Nous vous prions d’agréer, Excellence, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre très haute considération.

Copie à :
Monsieur le PM

Samuel BILLONG
Président National

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, États-Unis d’Amerique;
  2. E-mail: info@panoramapapers.com
  3. Tél.: +17707561762, +17035012817 
  4. Bureau AfriqueBP. 35144 Rue ambassade du Royaume de Belgique, Yaoundé-Bastos, Cameroun (+237) 699460010

Revue de presse du 04 03 2024

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x