Accueil Médias États-Unis | Réseaux sociaux: La Chambre des représentants adopte un texte qui menace TikTok d’interdiction

États-Unis | Réseaux sociaux: La Chambre des représentants adopte un texte qui menace TikTok d’interdiction

TikTok est dans le viseur des législateurs américains. La Chambre des représentants a voté ce mercredi 13 mars une loi qui pourrait hypothéquer l’avenir du réseau social chinois aux États-Unis, voire carrément mener à son interdiction. Et une fois n’est pas coutume, le texte est adopté à une très forte majorité.

Par panorama papers
0 commentaire 7,9K vues

Par Joël Onana

La Chambre des représentants a comptabilisé 352 voix pour et 65 contre. Il n’est pas fréquent, surtout dans une Chambre des représentants fortement fracturée, de voir des textes passer aussi largement et de manière aussi bipartisane.

Les représentants ont signalé depuis des mois leur méfiance vis-à-vis de TikTok et de ses propriétaires chinois. Ils ont par exemple convoqué le patron devant des commissions parlementaires pour lui faire part de leurs fortes inquiétudes quant à l’effet de sa plateforme sur la santé mentale de ses 170 millions d’utilisateurs américains ou encore sur l’utilisation de leurs données personnelles et sur les risques pour la sécurité nationale. C’est de cela qu’il est question dans ce texte.

Une revente des parts à une société américaine ou une interdiction sur tout le territoire

Et TikTok aurait un choix limité : l’actionnaire chinois ByteDance devrait revendre ses parts à une société américaine ou TikTok serait tout simplement interdit sur le territoire américain. Le républicain du Wisconsin, Mike Gallagher, est l’un des auteurs du texte : « TikTok est une menace pour notre sécurité nationale parce qu’il appartient à ByteDance, qui est au service du Parti communiste chinois. Nous le savons parce que la direction de ByteDance le dit et parce que c’est la loi chinoise. Donc cette loi force TikTok à rompre avec le Parti communiste chinois. »

Pour en arriver là, il faudrait que le président signe la loi. Mais encore faut-il qu’elle arrive jusque sur son bureau et ce n’est pas fait, car maintenant que le texte a été adopté par la Chambre, il faut qu’il le soit aussi au Sénat et ce n’est pas évident.

Certains sénateurs – notamment côté républicain – s’inquiètent en effet d’une interdiction pour des raisons de respect de la liberté d’expression, garantie par le premier amendement de la Constitution. Une vision que le représentant républicain du Texas, Dan Crenshaw, ne partage pas : « Le premier amendement ne donne pas au Parti communiste chinois le droit de posséder les données américaines ou le droit de manipuler les esprits des américains. Ce serait vraiment une interprétation étrange du premier amendement. »

Joe Biden, qui possède pourtant un compte TikTok, s’est dit prêt à signer la loi si elle passe l’étape du Sénat et arrive sur son bureau. Son adversaire Donald Trump, qui avait en son temps essayé d’interdire TikTok, n’en est plus si sûr. D’ailleurs, plusieurs de ses fidèles à la chambre ont voté contre.

ByteDance, la maison-mère de TikTok

Né il y a douze ans à Pékin, le géant chinois de l’internet ByteDance est devenue l’une des entreprises les plus valorisées au monde, à 225 milliards de dollars, selon la société d’intelligence économique CP Insights, devant l’entreprise spatiale d’Elon Musk SpaceX et d’OpenAI, le créateur de ChatGPT. Elle est surtout connue pour avoir créé l’application TikTok, lancée en 2017 et qui rassemble aujourd’hui plus d’un milliard d’utilisateurs. TikTok est la version internationale de l’application Douyin, lancée en 2016 et destinée elle au seul marché chinois.

Depuis sa création, ByteDance a diversifié son activité et s’est lancée dans le commerce en ligne, la réservation de voyage. Le groupe a également créé une application pour éditer des vidéos. À travers le monde, il compte plus de 150 000 employés dans plus de 120 villes. Ses ventes ont dépassé les 110 milliards de dollars en 2023, a rapporté Bloomberg en décembre. N’étant pas coté en Bourse, ByteDance n’est pas tenu de publier ses résultats, mais les médias estiment que son chiffre d’affaires tutoie ceux des plus grandes entreprises du monde.

TikTok a déclaré que 60% de ByteDance étaient détenus par des investisseurs institutionnels, dont le gestionnaire américain d’actifs BlackRock. Les fondateurs de ByteDance possèdent 20% des parts, le reste étant détenu par les employés du groupe, selon TikTok.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x