Accueil Médias Cameroun > Liberté de la presse: Retour à la censure

Cameroun > Liberté de la presse: Retour à la censure

Le ministre camerounais de l’administration territoriale «prescrit» des procédures judiciaires à l’encontre de la télévision Equinoxe et le journaliste Serge Alain Otou. Une prescription élargie aux médias installés dans la région du Littoral.

Par panorama
0 commentaire 281 vues

Par Joseph OLINGA N.

Le ministre camerounais de l’administration territoriale, Paul Atanga Nji vient d’instruire des auditions sur le journaliste Serge Alain Otou, de la chaîne de téléviion Equinoxe et l’un de ses invités Engelbert Lebon Datchoua. Dans une correspondance adressée le 11 novembre 2022, au gouverneur de la région du Littoral, le Minat accuse les deux présumés d’avoir proféré des «propos injurieux et diffamatoires à l’encontre du chef de l’Etat et des institutions de la République.»

La correspondance du ministre camerounais de l’administration territoriale invoque des propos tenus par Engelbert Lebon Datchoua, invité de l’émission « Equinoxe soir » diffusée sur la chaîne de télévision privée, Equinoxe télévision. Au cours de l’émission consacrée au bilan de 40 ans de pouvoir du président de la République du Cameroun, Paul Biya, Engelbert Lebon Datchoua a indiqué que «Monsieur Biya est l’une des malchances que le Cameroun ait connues

Des propos estimés «injurieux et voire diffamatoire» par le Minat qui instruit le gouverneur de la région du Littoral de saisir le Conseil national de la communication (Cnc), organe en charge de la régulation du secteur des médias au Cameroun, dans l’optique de prononcer des sanctions à l’encontre du présentateur de l’émission Serge Alain Otou et le promoteur de la chaîne basée à Douala, Séverin Tchounkeu.

Dans le même temps, le ministre de l’administration territoriale appelle à la suspension de l’invité Engelbert Lebon Datchoua «de toute participation aux émissions sur cette chaîne de télévision.» Une suspension qui, indique le ministre camerounais de l’administration territoriale fait suite à une enquête instruite par ses soins au gouverneur de la région du Littoral.
Haro sur les médias

En date du 11 novembre 2022, toujours, le ministre camerounais de l’administration territoriale a «prescris» le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, «d’ouvrir des enquêtes administratives avec transmission systématique des procès verbaux y afférents aux autorités judiciaires compétentes.» La lettre de la deuxième correspondance du Minat précise que les procédures envisagées concernent tous les médias exerçant dans la région du Littoral.

à Lire Aussi

Laisser un Commentaire

About Us / QUI SOMMES NOUS

Comme son nom l’indique, Panorama papers est un site d’information générale qui traite l’essentiel de l’actualité mondiale dans ses grandes lignes. Nous possedons également une chaîne Youtube où vous retrouverez de grandes interviews et d’autres vidéos d’actualité. Panorama papers est un produit PANORAMA GROUP LLC. Nous travaillons avec nos propres moyens (sans mécène), pour vous servir une information libre et crédible.

NOUS CONTACTER

Revue de presses du 25 11 2022

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by jetechnologie