Accueil SportAfrique Match Russie-Cameroun | Yaoundé signifie à ces « grands » qu’il peut s’émanciper au cas où…

Match Russie-Cameroun | Yaoundé signifie à ces « grands » qu’il peut s’émanciper au cas où…

Le match de football qui oppose le pays de Paul Biya à celui de Vladimir Poutine revêt au-delà de l’aspect purement sportif, des dimensions géopolitique et géostratégique avérées. À Paris comme à Washington, le message est à coup sûr perceptible en totalité.

Par panorama papers
0 commentaire 574 vues

Par Léopold Dassi Njidjou

Depuis l’invasion de l’Ukraine le 24 février 2022, qualifiée par le Kremlin « d’opérations militairesspéciales », l’ordre du monde n’a jamais été aussifébrile, l’Occident déterminé sous le couvert de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan) d’infliger une cuisante défaite à la Russie en l’isolant au maximum sur la scène internationale, entre autres mesures prises. On sait par exemple que le Comitéinternational olympique (Cio), s’est interdit d’inviter la Russie et la Belarus aux Jeux Olympiques de Paris-2024. Il en avait été de même de la coupe du monde qatarie de novembre-décembre 2022, où le pays de Poutine a été mis au ban par la Fifa. Au niveau de la coopération internationale, le 2èmesommet Russie-Afrique de Saint Petersburg tenue les 27 et 28 juillet 2023, a montré clairement que les Occidentaux ne voulaient pas que les Africains fréquentent la Russie. Ainsi certaines délégations ont connu des péripéties inhabituelles sur le chemin vers le pays de Poutine, à l’exemple de celle du Congo, obligée de voyager dans des conditions difficiles pour rallier Dubaï et la ville du sommet. Récemment encore, au sommet des Brics en août 2023 en Afrique du sud, les mêmes Occidentaux ont mis toute la pression sur Cyril Ramaphosa, l’hôte du conclave, pour que Vladimir Poutine ne foule pas le sol africain. C’est dans le pays de ce Poutine là que le pays de Paul Biya a décidé d’aller rencontrer son match amical ce 12 octobre 2023.  Que faut-il en comprendre ?

1) Paul Biya pourrait suivre l’exemple des autres…

A coup sûr le match de ce 12 octobre 2023 ressemble à une sorte de « voyez-vous ce que je peux faire ? », une autre subtile mise en garde adressé par le Cameroun aux gendarmes du monde, aux « donneurs de leçons » de la planète, de vouloir marcher sur ses plates-bandes. Au moment où les pays africains particulièrement au Sahel, sont vent debout contre l’ancienne puissance coloniale, suite à ce que le président français a qualifié d’épidémie de coups d’Etat, Yaoundé donne de ce fait les couleurs qu’il pourrait s’émanciper comme les autres si à jamais ses initiatives politiques souveraines étaient contrariées de quelque manière que ce soit. Le football moderne entre les Etats n’est plus le jeu simplement, c’est aussi et surtout une affirmation du « soft power » des Etats. C’est par essence le domaine de prédilection où les Nations affichent leur amitié ou leur antagonisme. Les Lions indomptables sur les gazons russes en ce jour traduisent toute la proximité affichée du Cameroun avec ce pays. Cette amitié conjuguée et célébrée sur la place publique, en mondovision en ces temps difficiles déclarées pour la Russie, sonne aussi à n’en point douter comme une mise en garde contre une quelconque ingérence dans la politique intérieure de Yaoundé. On sait par ailleurs que l’ogre russe n’est jamais loin quand l’influence de Paris est brocardée copieusement et de toutes parts sur le continent. Cette attitude de Yaoundé est d’autant bien comprise du moment où en Rca, la Russie a déposé et défait sa valise il y a longtemps. De Yaoundé à Bangui, il n’y a qu’un petit pas ! Ce match de football entre la Russie et le Cameroun est une marque d’amitié indéniable au moment où les Occidentaux voient le Kremlin comme le grand Satan infréquentable. Ce match ressemble à celui joué entre le Cameroun et la France, le champion Olympique de 2000 et le vainqueur de la coupe du monde et d’Europe en octobre 2000 au Stade de France. Le Cameroun remet pour sa part et sa manière la Russie dans le bon sens des Relations internationales. Ce n’est pas gratuit, c’est une dette qui se paiera demain, sans hésitation car il faut avoir du cran en tant que pays africain, pour aller chez Poutine jouer un match de football en ce moment. 

2) Volonté affirmée d’affirmer sa neutralité 

Ce match dit aussi une affirmation de la neutralité  du Cameroun, une volonté d’être ami avec qui il veut, en fonction de ses intérêts. Cette volonté se construit et s’affine au jour le jour, non pas dans la violence comme ailleurs, mais dans une posture très pacifiste. La dernière en date est  la présence au sommet des Brics en Afrique du sud. Le pays de Paul Biya n’a pas boudé son plaisir d’y être alors que la porte était fermée au nez d’une puissance, la France en l’occurrence, apprend-t-on, qui souhaitait y être. A côté de ceci, il y a le renouvellement de l’Accord de défense entre le Cameroun et la Russie  signé le 12 avril 2022 en pleine guerre en Ukraine, entre Joseph Beti Assomo, le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense et son homologue russe, Sergueï Choïgou. Tout le monde découvrait alors avec surprise que Yaoundé ne s’était pas encombré de scrupules pour assurer un pan vital de sa souveraineté. La vague de critiques n’y avait rien changé, ce qui était fait étant fait pour une durée de cinq ans. C’est dire qu’entre Yaoundé et Moscou, ce n’est pas une affaire de superficialité, mais une coopération stratégique gagnant-gagnant, dirait-on. La neutralité du Cameroun était aussi sur la sellette lorsqu’il a fallu voter pour sanctionner la Russie aux Nations Unies. Yaoundé avait d’abord créé la sensation en brillant par son abstention à l’Assemblée générale des Nations Unies le 7 avril 2022, à l’heure du vote pour la suspension de la Russie du Conseil des droits de l’homme, alors qu’en octobre 2022, le pays de Paul Biya était tout simplement absent au moment de la condamnation des « annexions illégales » russes des territoires ukrainiens. Une volonté de neutralité du Cameroun, d’affirmation de sa singularité, comme on le voit, qui continue de s’affirmer au jour le jour.

Subscribe
Notify of
guest

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments

à Lire Aussi

About Us / QUI SOMMES NOUS

As its name suggests, Panorama papers is a general information site which covers most of the world’s news in broad terms. We also have a YouTube channel where you will find great interviews and other current videos. Panorama papers is a PANORAMA GROUP LLC product. We work with our own means (without sponsors), to provide you with free and credible information.

US CONTACT

  1. 13384 Marrywood Court, Milton, Georgia 30004, United States of America;
  2. Email:  info@panoramapapers.com
  3. Tel.: +17707561762, +17035012817 
  4. Africa Office BP. 35435 Yaoundé-Bastos, Cameroon (+237) 699460010

SILICON VALLEY 237 APPELEZ VITE

© Copyright 2022 – PANORAMA GROUP LLC  All rights reserved. Deasigned by Adama Fofere Namen

0
Cliquez pour commenterx
()
x
Verified by MonsterInsights